Prise en main du Samsung Galaxy Fold : comme un aperçu du futur

Prise en main du Samsung Galaxy Fold : comme un aperçu du futur

Après des semaines de teasing, Samsung nous a enfin mis son smartphone pliable Galaxy Fold entre les mains. Le premier smartphone pliable disponible sur le marché se la joue exclusif avec un tarif dépassant les 2000 euros et un packaging reprenant les codes du luxe. Le smartphone sera disponible le 3 mai prochain en quantité limité.

[embedded content]
Le traditionnel unboxing

La première chose que nous avons remarquée, c’est le poids en soulevant le Fold de son support. Le poids, et le dos en verre lisse et brillant. Et puis, nous l’avons plié en deux. C’est le moment que nous attendions depuis des mois. Nous étions impatients de ressentir la sensation physique de cette mécanique de pliage de l’écran, de percevoir quelle force il fallait appliquer pour ouvrir et fermer le Fold. Il n’y a pas besoin de forcer mais il faut imprimer un vrai mouvement et nous avons aimé la résistance que procure le mécanisme. Et malgré une encoche conséquente, un écran intérieur et des bords en plastique, le Galaxy Fold dégage un sentiment haut de gamme.

 

S’habituer à un écran pliable

Nous n’avons pas eu encore assez de temps pour maîtriser les nuances de l’interface multi-écran, mais suffisamment pour nous faire une idée générale. Le Galaxy Fold semble solide et robuste. Fermé, on dirait un sandwich. Sur le côté droit, il y a un bouton de volume et un bouton d’alimentation et le lecteur d’empreintes digitales sert également à activer l’assistant Bixby.

Samsung a conçu le Fold pour l’utiliser fermé. Il est allongé et étroit et l’écran extérieur de 4,6 pouces semble un peu petit. La taille de la police et les icônes sont toutes deux miniaturisées, ce qui donne l’impression d’un retour à l’époque où nous nous penchions tous sur les écrans de notre téléphone pour nous frayer un chemin à travers leurs interfaces. Cependant, il est facile à manier d’une seule main, surtout pour surveiller ses SMS ou prendre une photo rapide. Il faut déplier l’écran 7,3 pouces si l’on souhaite composer des messages plus longs ou retoucher une photo.

 

Lorsque l’on ouvre l’écran, l’application active sur l’écran l’extérieur se réplique à l’intérieur. C’est ce qu’on appelle la continuité des applications, quelque chose sur lequel Samsung et Google ont travaillé pour s’assurer qu’il n’y ait pas de latence lors de cette transition.

D’après ce que nous avons vu jusqu’à présent avec les quelques applications essayées, ça fonctionne comme prévu, sans délai. Mais si l’on veut que l’application affichée sur l’écran principal soit transférée sur le petit écran extérieur, il faut la sélectionner dans les paramètres d’affichage. C’est pour éviter que toutes les applications ne se retrouvent systématiquement sur l’affichage externe.

 

Trois applications à la fois

Une fois l’écran déplié, il y a plusieurs façons de l’utiliser. On peut mettre une application en plein écran, ouvrir deux applications verticalement ou ouvrir un troisième panneau. Il est donc possible d’avoir jusqu’à trois applications actives à la fois. On peut également mettre le téléphone en mode paysage pour changer l’orientation. Plus il y a d’applications ouvertes, plus la police est petite donc en utiliser trois à la fois constamment n’est pas très pratique. Mais si vous voulez ouvrir rapidement la calculatrice pendant que vous lisez un article, vous n’avez pas besoin d’arrêter ce que vous faites pour changer de sujet.

 

Pour charger une application dans la fenêtre principale, il faut faire un geste de balayage vers le haut pour ouvrir la barre des applications. Pour ouvrir une application dans l’une des autres fenêtres, il suffit de cliquer sur la barre d’applis à droite. On peut redimensionner les fenêtres, les fermer et les glisser-déposer pour les repositionner à l’aide des « poignées » bleues en haut de l’application.

WhatsApp, Microsoft, Spotify, Amazon Prime Video, Samsung et Google ont été optimisés pour utiliser cette interface. Si l’application ne prend pas en charge la continuité de l’affichage, elle fonctionne toujours, mais il faut la redimensionner manuellement en plein écran et il y a des bandes noires de chaque côté.

 

Et le fameux pli de l’écran ?

Oui, il y a bien un pli visible sur l’écran, mais pour l’instant il est petit. Si l’on appuie sur l’écran lorsqu’il est ouvert, on peut sentir le mécanisme de la charnière en dessous. Seule une utilisation prolongée nous dira de quelle manière tout cela se comporte avec le temps.

[embedded content]

Les appareils photo

Le Galaxy Fold dispose d’un total de six appareils photo : trois à l’arrière, un à l’avant et deux à l’intérieur. Les deux objectifs intérieurs sont centrés sur la partie droite de l’écran dans l’encoche qui intègre également les capteurs RVB et de proximité.

 

On peut donc prendre des photos à l’aide de l’écran de 4,6 pouces, mais Samsung a prévu qu’on utilise l’écran déplié afin de mieux gérer la mise au point et les autres paramètres de prise de vue. Pour le moment, nous ne sommes pas forcément convaincus par le fait de devoir tenir le Galaxy Fold en mode tablette pour prendre des photos, mais nous resterons ouverts à cette idée pendant cette phase de test.

  • Écran de 4,6 pouces : appareil photo de 10 mégapixels pour des prises de vue rapides et des selfies ;
  • Écran de 7,3 pouces : appareil photo de 10 mégapixels avec capteur de profondeur RVB 8 mégapixels ;
  • APN arrière : appareil photovidéo principal de 12 mégapixels, ultra grand angle 16 mégapixels et téléobjectif 12 mégapixels.

Quoi d’autre ?

  • Le Galaxy Fold n’est pas étanche ;
  • Il est compatible avec la charge réversible sans fil comme les Galaxy S10 ;
  • Il prend en charge le dock DeX de Samsung ;
  • Dans la boîte : Galaxy Buds et un étui fait du même matériau que le gilet pare-balles.

Galaxy Fold vs. Huawei Mate X

Specs

Samsung Galaxy FoldHuawei Mate X
Taille d’écran et résolution4.6-pouces Super Amoled; 7.3-pouces QXGA+ Dynamic Amoled6.6-pouces (2.480×1.148 pixels); 6.38-pouces (2.480×892); 8-pouces Oled (2.480×2.200)
OSAndroid 9.0 avec Samsung One UI
Appareil photo12-mégapixels (grand-angle), 16-mégapixels (ultra grand-angle), 12-mégapixels (téléobjectif)4 caméras arrière
Caméra frontaleDeux 10-mégapixels , 8-mégapixels 3D pour la profondeurAu moins un
Vidéo
ProcesseurQualcomm Snapdragon 855Kirin 980 
Stockage512 Go512 Go
RAM12 Go8 Go
Stockage extensibleNonNon
Batterie  double batterie 4.380-mAh Double batterie 4.500-mAh
Capteur d’empreintesbouton d’alimentationbouton d’alimentation
ConnectiqueUSB-CUSB-C
Prise casqueNonNon
Extrasécran pliable, charge sans fil charge rapideécran pliable, charge rapide
Prix2.020 euros  2.299 euros

Source : CNET.com

à lire aussi