Que valent les meilleurs smartphones de 2015 aujourd'hui ?

Le salon barcelonnais MWC a fermé ses portes fin février et ouvert les hostilités entre les smartphones phares du cru 2016. Dans l’attente de voir les Galaxy S7 et LG G5 débarquer et dans l’expectative d’annonces du OnePlus 3 ou du Huawei P9, il y a peut-être des coups de fusil à faire sur les modèles de 2015. Nous avons passé en revue les principaux flagships comme on dit dans le milieu (ou porte-drapeau) pour réétudier leur intérêt au vu des baisses de prix subies.

Des baisses de prix jusqu’à 40 %

En cherchant à lister les smartphones haut de gamme qui ont fait l’année 2015, huit références sont ressorties : Samsung Galaxy S6, OnePlus 2, LG G4, Sony Xperia Z5, HTC One M9, Nexus 5X, Lumia 950 et Huawei P8. Tous ces modèles ont été lancés courant 2015, avec des commercialisations effectives entre la fin mars pour le One M9 et début décembre pour le Lumia 950 ; et des prix compris entre 399 euros pour le OnePlus 2 et 749 euros pour le HTC One M9.

Vous ne trouverez pas d’iPhone ici puisque les prix d’Apple n’ont pas bougé sur la période considérée. Ni de phablet d’ailleurs, nous nous sommes concentrés sur les smartphones, même si la limite est parfois floue entre les deux univers (5,5 pouces maximum ici). Voici un petit rappel des sorties et des principales caractéristiques au sein d’une frise chronologique :

La grande question, c’est : « Que vaut aujourd’hui cette élite des smartphones ? » Nous avons réalisé ce tableau en nous appuyant sur les prix de notre comparateur, au 1er mars 2016.

flagship prix mars 2016

Variation des prix en euros entre celui officiel à la sortie en 2015 et celui observé au 1er mars 2016 sur notre comparateur

Les deux variations les plus importantes concernent les HTC One M9 et LG G4, dont les prix de lancement baissent respectivement de 40 et 38,5 %. Le Galaxy S6 se hisse sur la troisième marche du podium, avec une baisse de prix de l’ordre de 31 %. Les autres, sortis plus tard et/ou à des prix plus faibles, n’ont vu leur prix fluctuer vers le bas que d’une dizaine de points. Exception faite du Nexus 5X dont le prix a chuté de quasi 25 % depuis novembre si on se base sur les promotions du moment (9,5 % sinon sur le Play Store) et du Xperia Z5 de Sony qui ne se dévalorise que de 6,4 %.

Compte tenu de cette nouvelle donne tarifaire, est-il raisonnable de se laisser tenter aujourd’hui par un smartphone haut de gamme de 2015 ? Et si oui, lequel faut-il acheter ?

Modifié le 02/03/2016 à 10h16

Notre top 4 des flagships 2015

L’idée de cette sélection, c’est de reconsidérer les smartphones haut de gamme testés par nos soins en 2015 à la lumière de leurs nouveaux prix pour n’en garder que quatre, les quatre meilleurs du moment selon nous (avant l’arrivée des modèles 2016). Roulement de tambour… voici les vainqueurs :

Ça ne signifie pas que les autres – HTC One M9, Huawei P8, Sony Xperia Z5 et Lumia 950 – soient mauvais, loin de là. Mais simplement que le rapport qualité/prix est moins intéressant – à nos yeux en tout cas – face à celui de ces quatre modèles retenus.

Samsung Galaxy S6 : le plus performant

gs6

En attendant l’arrivée des premiers Snapdragon 820 ou du futur Exynos 8890 du Galaxy S7 annoncé au MWC, le Galaxy S6 demeure une référence en matière de performances, notamment sur la partie CPU où l’Exynos 7420 rivalise sans souci avec les meilleurs Snapdragon. C’est aussi un des smartphones les mieux lotis côté écran, grâce à une superbe dalle Super AMOLED de 5,1 pouces en résolution Quad HD (2560 x 1440 pixels).

Mais c’est surtout un smartphone très agréable à utiliser au quotidien, réactif, très bien fini et équipé, plutôt endurant sur le plan de l’autonomie et doté d’un appareil photo redoutable. Certes, ses défauts n’ont pas changé : l’absence de port microSD comme les doublons de la surcouche Touchwiz rendent la dotation de 32 Go de stockage plus limitée qu’il n’y paraît. Néanmoins, à 480 euros aujourd’hui au lieu de 699 à sa sortie, c’est un smartphone tout à fait alléchant ! Pour la version Edge, il faut débourser au moins 100 euros de plus (au lieu de 849 euros), c’est, à nos yeux, toujours moins équilibré comme offre.

LG G4 : le plus compact des 5,5 pouces

lg g4

Le G4 s’est fait connaître pour son dos en cuir, mais c’est bien le modèle en plastique qui est le plus abordable et désormais carrément agressif niveau tarifaire. Éternel rival – et compatriote – de Samsung, LG a réussi à se démarquer grâce à un design méticuleux, où le superbe écran Quad HD de 5,5 pouces – légèrement incurvé – ne produit qu’un encombrement modéré (148,9 x 76,1 x 6,3 mm). Cette intégration est en léger retrait par rapport au G3, mais avec un taux de 72 % de la face avant occupée par la dalle LCD, le G4 reste dans le haut du pavé. Ses commandes (volume et marche/arrêt) logées sur la coque arrière depuis le G2 constituent également un signe distinctif.

Côté performances, le Snapdragon 808 délivre un niveau de puissance inférieur à celui d’un 810, sur le papier, mais dans la pratique, tous les usages gourmands sont correctement gérés. Et si le G4 n’a pas le lecteur d’empreintes digitales de son challenger Galaxy S6, il dispose en revanche d’un port d’extension microSD. Le niveau d’équipement est pour le reste comparable et élevé : Wi-Fi ac dual band, NFC, Bluetooth 4.1 avec aptX, capteur photo 1/2,6 pouce avec stabilisation optique, etc. L’appareil photo se montre réactif et efficace, la surcouche maison LG UI agréablement allégée (même si toujours plus chargée qu’une version stock…). Le seul réel bémol, c’est l’autonomie d’une journée seulement, malgré la batterie de 3 000 mAh. Mais à 399 euros au lieu de 649 euros à sa sortie, le G4 est franchement tentant ! Notez qu’il faudra ajouter une petite rallonge pour la version cuir.

OnePlus 2 : le challenger toujours dans le coup

OnePlus 2

Le constructeur chinois OnePlus s’est développé sur les chapeaux de roues. Et pour cause, il s’est mis à sortir des téléphones super équipés, bien finis et à prix canon. Le seul frein à son essor, un système contraignant d’invitations, la marque a réussi a en faire un formidable vecteur de communication. Ce OnePlus 2 n’est que le deuxième appareil d’une gamme qui en compte trois. Sorti à 399 euros, il était déjà particulièrement compétitif, désormais à 345 euros c’est un incontournable. Snapdragon 810, 4 Go de RAM, 64 Go de stockage, écran 5,5 pouces Full HD très contrasté, prise jack puissante, lecteur d’empreintes digitales, Wi-Fi ac dual band, etc L’équipement est plus que généreux pour le prix !

Le OnePlus 2 est certes assez gros pour un smartphone en 5,5 pouces, mais sa finition rivalise sans problème avec celle proposée par les « grands constructeurs ». Le châssis en acier confère une rigidité rassurante à l’objet. C’est par ailleurs un photophone doué et rapide : son capteur Omnivision OV13860 de 1/2,6 pouce offre des photosites de 1,3 µ qui se débrouillent particulièrement bien en basse lumière. Et la stabilisation optique permet d’avoir un maximum de photos nettes par faible luminosité. Enfin, la batterie de 3 300 mAh assure une journée et demie, voire deux, d’autonomie. Dommage qu’il n’y ait ni NFC, ni prise en charge du codec aptX, parce que sinon, c’est du tout bon !

Vous pouvez vous procurer le OnePlus 2 directement sur le site du constructeur, désormais sans même disposer d’invitation.

Nexus 5X : le smartphone 100% Android

Nexus 5X

Amateurs de simplicité, le Nexus 5X a enfin trouvé son prix de croisière, dirons-nous son prix normal. En effet, si les Nexus 4 et 5 avaient rencontré autant de succès auprès d’un large public, c’est avant tout parce qu’ils offraient un très bon rapport qualité/prix. Et bien sûr parce qu’il s’agissait de téléphones 100% Google. Avec le Nexus 5X, l’expérience Android est toujours aussi authentique (pas de surcouche, dernière version de l’OS et mises à jour rapides). En revanche, Google s’est quelque peu emballé à la commercialisation sur le prix en France : 529 euros pour la version 32 Go, alors que le Nexus 5 avec autant de stockage coûtait 399 euros. Le mal est maintenant réparé, puisque le prix est revenu à 479 euros sur le Play Store, voire 400 euros en ce moment chez plusieurs distributeurs (offre limitée). Il descend même jusqu’à 340 euros chez certains importateurs !

Le Nexus 5X est un smartphone léger (136 g) et agréable à prendre en main, malgré un manque d’optimisation du gabarit pour un 5,2 pouces. Tout en plastique, il reste néanmoins bien fini. Au recto, le Nexus 5X se pare d’un bel écran, lumineux, contrasté et fidèle, au verso, il embarque un capteur d’empreintes digitales ultra réactif. L’équipement est très correct (Wi-Fi ac dual band, Bluetooth 4.2, NFC…) et l’appareil photo de 12,3 mégapixels un des meilleurs qui soient. Ses photosites de 1,55 µ s’en sortent très bien par faible luminosité, l’autofocus laser est réactif. Côté performances, le Snapdragon 808 avec 2 Go de RAM ne permet pas au smartphone d’exceller, toutefois on ne perçoit pas de limite pour autant. Et la très bonne gestion de l’énergie d’Android 6.0 permet aux 2 700 mAh d’alimenter le téléphone pendant près de 48 h en usage normal. Il n’y a que la couche audio qui déçoive (haut-parleur et prise jack), et l’absence de port microSD. Pour le reste et si vous pouvez l’avoir à 400 euros (ou moins), le Nexus 5X devient le smartphone Google qu’on attendait.

A lire également :

Modifié le 02/03/2016 à 10h16

Go to Source