Rachat : Snapchat se muscle sur la géolocalisation de services

Snapchat devrait racheter Vurb pour la somme de de 110 millions de dollars affirme le site The Information.

L’objectif de ce rachat est de muscler le service en diversifiant son offre : plus l’utilisateur reste au sein d’un réseau social pour y effectuer différentes choses (réservation de VTC, commande de e-commerce,…) plus son taux d’engagement est négociable par l’éditeur du service avec les annonceurs et prestataires du réseau social. C’est le modèle suivi par les réseaux sociaux chinois, tel WeChat. Une logique d’autant pus vertueuse que les abonnés basculent sur une utilisation mobile des services, à l’ergonomie plus contrainte.

Géolocalisation et ciblage publicitaire

Vurb permet de rechercher des lieux de sorties (restaurants, cinéma…) à proximité du lieu de consultation du service. Snapchat, qui a levé 1,8 milliard de dollars au printemps dernier, a manifestement la trésorerie pour se payer cet acteur, en misant ensuite très certainement sur le ciblage publicitaire pour rentabiliser cette brique technologique. De quoi rester dans la course avec les services concurrents, tel Instagram, et continuer à développer une base utilisateur de 150 millions de personnes (plus d’utilisateur que Twitter, et ils se recrutent en grande partie chez les adolescents). Snapchat a également récemment racheté Looksery (filtres pour selfies) et Bitstrips (création de personnages de bande dessinée).

Snapchat pourrait terminer l’année avec un chiffre d’affaires entre 250 et 350 millions de dollars. Il était de 59 millions de dollars en 2015.

Pour aller plus loin sur ce sujet

Go to Source