Recap IT : La CNIL tacle Windows 10, Failles dans les logiciels de sécurité, Les hackers prêts pour les JO 2016

Recap IT : La CNIL tacle Windows 10, Failles dans les logiciels de sécurité, Les hackers prêts pour les JO 2016

Cette semaine, l’actualité informatique a été marquée par la sommation de la CNIL envers Microsoft qui lui a donné 3 mois pour se mettre en conformité avec la loi au sujet de Windows 10. Après la découverte de failles inquiétantes dans les principaux logiciels de sécurité, on a aussi pu se rendre compte que les hackers étaient bien dans les starting-blocks pour semer la cyberpagaille aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

La CNIL somme Microsoft de brider la collecte de données de Windows 10. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a donné trois mois à Microsoft pour se mettre en conformité avec la loi au sujet Windows 10 qui collecte beaucoup trop de données personnelles sur les habitudes des utilisateurs. À défaut, la firme de Redmond risque de se voir infliger une amende qui pourrait dépasser les 1,5 M€.

Des failles inquiétantes dans les principaux logiciels de sécurité. Certaines techniques intrusives utilisées par les logiciels de sécurité, les programmes de performance, de virtualisation et autres pour surveiller les processus d’éditeurs tiers ont introduit des vulnérabilités que les pirates peuvent exploiter. En général, les failles permettent aux pirates de contourner facilement les mesures d’atténuation dans le système d’exploitation et les applications tierces.

JO de Rio 2016, une cible de choix pour tous les hackers. Alors que les Jeux Olympiques de Rio approchent à grandes foulées (5-21 août), les cyberpirates ont bien l’intention de jouer les trouble-fête en perturbant cette grande fête du sport. Surtout si les athlètes russes sont exclues de la manifestation.

HPE compte rafraichir ses serveurs Itanium mi-2017. Dans la foulée du succès de son procès contre Oracle, Hewlett Packard Enterprise (HPE) a annoncé une actualisation de sa gamme de serveurs Itanium vers le milieu de l’année prochaine.

LMI 35 ans. Cette semaine, la rédaction a proposé à Stéphane Allaire (président d’Objenious filiale de Bouygues Telecom spécialisée dans l’IoT) de revenir sur sur souvenirs IT et l’évolution de la presse informatique en général et de LMI en particulier. Cela a également été le cas pour Jean-Paul Alibert, président de T-Systems qui s’est également prêté au jeu de l’interview vérité.

Go to Source


bouton-devis