Recap IT : Microsoft rachète LinkedIn, WWDC 2016, Test OnePlus 3

Recap IT : Microsoft rachète LinkedIn, WWDC 2016, Test OnePlus 3

Cette semaine, l’actualité informatique a été marquée par le gigantesque rachat de LinkedIn par Microsoft pour un montant de 26,2 milliards de dollars. L’occasion de se pencher sur les raisons d’une telle acquisition. Lors de sa conférence développeurs WWDC 2016, Apple a de son côté fait feu de tout bois en mettant notamment l’accent sur Siri qui s’ouvre au Mac et aux apps tierces. La firme de Redmond a aussi fait parler d’elle en lançant un middleware blockchain sécurisé, tandis que Guy Mamou-Mani, co-président d’Open, a livré un avis tranché sur l’évolution de la presse IT.

Pourquoi Microsoft rachète Linkedin. Microsoft veut faire de Linkedin sa « structure de réseau social » à travers l’ensemble de ses offres. L’éditeur de Redmond avait déjà racheté Yammer en 2014, mais Linkedin est beaucoup plus ouvert sur l’extérieur et vers la mobilité. Le réseau professionnel est devenu l’une des premières apps que l’on installe sur un nouveau smartphone et l’échange social qu’il permet semble s’inscrire dans la durée. Salesforce a également fait une offre pour LinkedIn, mais perdu face à Microsoft, ce qui explique le prix astronomique de 26,2 milliards payé par Satya Nadella.

WWDC 2016 : Siri sur Mac, VoIP avec CallKit, Swift Playgrounds sur iPad et watchOS 3. Sur sa conférence développeurs WWDC 2016, Apple a mis l’accent sur des fonctions de productivité : Siri arrive à l’automne sur macOS Sierra, un presse papier unifié pour Mac et iPhone, Swift Playgrounds sur l’iPad pour les apprentis codeurs et aussi Scribble sur watchOS 3 pour griffonner sur la montre. L’intégration de Siri aux apps tierces a particulièrement été au coeur des annonces.

Avec Project Bletchley, Microsoft lance un middleware blockchain sécurisé. Microsoft étend la technologie blockchain avec un set d’outils qui permettra aux entreprises de construire un écosystème d’applications sur la technologie. Par exemple, avec « Cryptlets », elles pourront extraire des informations cloud et les inclure dans des blockchains sécurisés.

Test OnePlus 3. Des caractéristiques de premier plan sans les inconvénients liés à l’opérateur – 6 Go de RAM, 64 Go de stockage, et un appareil photo de 16 mégapixels – font désormais du OnePlus 3 un redoutable concurrent.

LMI 35 ans. Interrogé à l’occasion des 35 ans du Monde Informatique, Guy Mamou-Mani, co-président d’Open et vice-président du CNNum (Conseil national du numérique ) et ex-président de Syntec Numérique attend de la presse informatique davantage d’articles de fonds sur des thématiques sociales concernant l’emploi et la formation qui font partie de préoccupations majeures des entreprises de la branche. De son côté, Fabrice Benaut, qui dirige le cabinet de consultant iDeaTrans et qui est aussi investisseur et ancien DSI de GFK revient à notre demande sur les 35 ans du Monde Informatique.

Go to Source


bouton-devis