Recap IT : Piratage massif au FBI, Baromètre 2015 salaires développeurs, Feu vert attendu pour les voitures autonomes

Recap IT : Piratage massif au FBI, Baromètre 2015 salaires développeurs, Feu vert attendu pour les voitures autonomes

Cette semaine, l’actualité informatique a été marquée par un piratage de grande ampleur ayant permis à un hacker de ramasser plus de 22 000 données privées d’employés du FBI. A l’heure où Google renforce ses effectifs dans les voitures autonomes, la législation américaine évolue pour permettre aux véhicules électriques sans chauffeurs de parcourir les routes publiques.

Les données privées de 22 175 employés du FBI piratées. Un hacker est parvenu à s’introduire sur l’intranet du ministère américain de la Justice et à télécharger 200 Go de fichiers incluant des noms, numéros de téléphones et mails de 22 175 employés du FBI mais également des données personnelles relatives à 9 372 personnes travaillant pour le ministère de la Sûreté Intérieure des Etats-Unis.

L’ordinateur d’une voiture autonome bientôt considéré comme un conducteur. Les autorités américaines travaillent sur la requalification de l’ordinateur pilotant une voiture autonome comme un conducteur afin d’autoriser la circulation de ces véhicules sur tout le territoire.

Les freelances Java parmi les plus recherchés et les mieux payés. Les développeurs informatiques viennent eux aussi grossir les rangs des freelances dont le nombre a fortement progressé en un an sur le site Hopwork. Ils pèsent près de 40% de cette communauté qui a dépassé les 15 000 inscrits en janvier. Dans son baromètre 2015, le site indique les tarifs médians et moyens journaliers des différents profils. Les développeurs en Java et PHP comptent parmi les plus recherchés avec des tarifs moyens journaliers respectifs de 444 € et 327 €.

La Cour des comptes épingle Source Solde (ex Louvois) avant sa naissance. Dans son rapport 2016, la Cour des comptes est sceptique sur la capacité de l’Etat à mettre en oeuvre le prochain système de paye des militaires, venant remplacer le controversé Louvois, à partir de 2017. L’institution émet plusieurs recommandations pour éviter un nouveau naufrage.

La qualité des données appauvrie par la coupure entre IT et métiers. A l’heure où l’on espère tirer des avantages concurrentiels de l’analyse combinée des données internes, externes et des big data, la qualité de ces données laisse toujours à désirer. La fonction de Chief Data Officer, faisant le lien entre les métiers et l’informatique, permettrait de l’améliorer. Si l’on en parle déjà depuis un certain temps, il y a encore peu de CDO.

Go to Source