Reconnaissance faciale : Facebook n’échappera pas à un procès

Reconnaissance faciale : Facebook n�échappera pas à un procès

Dans le viseur de la justice après une plainte en recours collectif (class action) d’utilisateurs de l’Illinois, Facebook a échoué dans sa tentative de faire annuler ce procès. La juge de la cour d’appel fédérale de San Francisco a déclaré que ces utilisateurs de l’Illinois pouvaient porter plainte de manière collective, alors que Facebook argue que leurs revendications sont individuelles, et ne peuvent donc pas faire l’objet d’une class-action.

L’objet de la plainte, déposée en 2015, concerne la fonction de reconnaissance faciale intégrée à Facebook pour permettre d’identifier des personnes sur des photos mises en ligne. Pour les plaignants, Facebook a enfreint la loi biométrique sur la confidentialité des informations de cet État dans la collecte de données biométriques.

Une option désactivable 

« Ces données biométriques sont si sensibles que si elles sont compromises, il n’y a tout simplement aucun recours » a expliqué un avocat des plaignants à Reuters. « Ce n’est pas comme une carte de sécurité sociale ou un numéro de carte de crédit que l’on peut changer. On ne peut pas changer de visage. »

Côté Facebook, qui s’expose à une nouvelle très lourde amende, on a décidé de faire appel de cette décision, expliquant que le réseau social n’avait jamais cherché à cacher son utilisation de la technologie de reconnaissance faciale et que les gens peuvent l’activer ou la désactiver à tout moment. (Eureka Presse)

Go to Source


bouton-devis