RH : PeopleDoc repris par Ultimate Software pour 300 millions $

L’éditeur américain Ultimate Software va finaliser le rachat du français PeopleDoc  d’ici à fin septembre. Montant de l’opération  : 300 millions $ dont 125 millions en numéraire (75 millions à la signature ; 50 millions douze mois plus tard) et le reste en actions.

Fondé en 2007 (sous le nom Novapost) par ses actuels dirigeants -Jonathan Benhamou et Clément Buyse – PeopleDoc poursuivra son activité sous sa marque, adoptée en 2015 pour conquérir le marché nord américain.

Initialement axée sur un service de coffre-fort numérique, son offre  s’est progressivement élargie, notamment avec le lancement, en 2011, d’une plate-forme de dématérialisation du dossier salarié qui associe, entre autres, un centre de services partagés, la gestion de la conformité réglementaire et la signature électronique.

Complémentarité de l’offre

PeopleDoc compte aujourd’hui 265 employés et revendique un portefeuille de « plus de 1 000 clients » parmi lesquels American Express, Bouygues Telecom, Engie, M6 Groupe, Nestlé et Starbucks. Selon les chiffres disponibles au registre du commerce, son chiffre d’affaires 2016 a atteint 6,9 millions € pour  3,7 millions € de pertes.

De son côté, Ultimate Software a réalisé un chiffre d’affaires de 940 millions $ en 2017 pour un résultat net de 14 millions $. Basé en Floride, avec des implantations au Canada, à Singapour et au Royaume-Uni, l’éditeur emploie 4 300 personnes.  Il va proposer, à partir de l’année prochaine, les solutions PeopleDoc aux utilisateurs de sa suite UltiPro (4 100 clients au dernier pointage, dont Culligan, Subway et Yamaha America).

Lire également : 

Solutions RH : six tendances clés de transformation numérique

RH : une transformation numérique à deux vitesses

crédit photo © Rawpixel-Shutterstock

Go to Source


bouton-devis