Salesforce annonce son premier accord majeur en matière d’énergies renouvelables

Salesforce annonce son premier accord majeur dans le cadre de sa stratégie en matière d’énergies renouvelables. En marge de  la COP21, la société a en effet signé un contrat d’achat d’énergie virtuel (VPPA) de 12 ans avec un nouveau parc éolien de Virginie occidentale aux Etats-Unis  pour l’équivalent de 40 mégawatts (MW).

L’énergie générée à terme dans le cadre de cet accord devrait représenter 125 000 mégawatts-heure/an, soit davantage que la consommation électrique de Salesforce au cours de son année fiscale 2015 au niveau de ses datacenters. Le nouveau parc éolien sera opérationnel d’ici décembre 2016, et livrera une énergie propre au réseau électrique local qui alimente actuellement la plupart des datacenters utilisés par l’entreprise.

Salesforce s’est en effet récemment engagée à ne plus émettre de gaz à effet serre d’ici 2050 et à s’alimenter à terme à 100 % par le biais d’énergies renouvelables.

 « Cet accord constitue notre premier grand pas afin de nous alimenter uniquement à l’aide d’énergies renouvelables », déclare Mark Hawkins, directeur financier de Salesforce. « Ce nouveau parc éolien fournira une énergie propre au réseau électrique régional alimentant la plupart de nos datacenters, et contribuera à la transition mondiale vers une économie à faibles émissions de carbone. »