Salesforce ouvre un datacenter à Paris… comme promis à François Hollande

Salesforce ouvre un datacenter à Paris... comme promis à François Hollande Salesforce ouvre un datacenter à Paris… comme promis à François Hollande © Justin Levy – Flickr – CC

A lire aussi

Salesforce se hisse dans le Top 10 des ventes de logiciels en France

Alex Dayon, l'atout français de Salesforce

Nos clients veulent qu’on les accompagne dans leur transformation numérique, affirme le N°2 de Salesforce

Salesforce vient d’ouvrir un datacenter en France. C’est ce que le leader mondial de la gestion de la relation client dans le cloud a annoncé lors de son évènement Salesforce World Tour Paris qui devrait réunir quelque 11 000 personnes parmi ses clients, ses prospects et ses partenaires à la Porte de Versailles le 23 juin 2016. Il a été inauguré par Parker Harris, cofondateur de Salesforce.

Un investissement modeste

Il s’agit du premier centre de données de Salesforce en France et du troisième en Europe, après ceux ouverts au Royaume-Uni puis en Allemagne. Le projet avait été promis personnellement par Marc Benioff, PDG-cofondateur de l’éditeur californien au président de la République François Hollande lors de sa visite aux Etats-Unis en 2014.

Salesforce n’indique ni la localisation ni l’investissement. Le datacenter serait chez l’hébergeur Interxion dans la couronne parisienne. Selon Louis Naugès, consultant et bon connaisseur du cloud, l’investissement serait modeste, de l’ordre quelques dizaines de millions d’euros. « C’est surtout un geste politique destiné à montrer que Salesforce investit en France, explique-il. Il vise à également à rassurer les clients français sur la sécurité de leurs données en leur offrant la localisation en France. »

Objectif : un chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars en France

Cet effort traduit néanmoins l’importance accordée par Salesforce à la France, considérée comme l’un des trois pays clés de son développement en Europe aux côtés du Royaume-Uni et de l’Allemagne. L’objectif de Marc Benioff est d’atteindre dans chacun de ses trois grands pays le chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars sans toutefois dévoiler quand. Le patron de Salesforce promet de créer un écosystème de plus de 3,3 milliards d’euros autour de sa société en France à l’horizon 2020.

« La France est l’un des huit pays prioritaires de Salesforce, confirme Olivier Derrien, vice-président sénior de l’entreprise pour l’Europe du Sud, le Moyent-Orient et l’Afrique. Nous avons prévu d’investir 1 milliard de dollars et générer, selon les prévisions d’IDC, 10 000 emplois d’ici 2020 autour de notre écosystème en France.« 

Go to Source