Sellsy lève 7 millions d’euros pour doper son cloud privé

Sellsy lève 7 millions d'euros pour doper son cloud privé Sellsy lève 7 millions d’euros pour doper son cloud privé © Audrey Rütz/Sellsy

A lire aussi

Les 100 du digital retail : Sellsy, pour gérer ses ventes et sa logistique depuis un seul outil

Le cloud privé, une manne de 26 milliards de dollars dans le monde en 2022

Sellsy annonce, ce jeudi 11 janvier, une levée de fonds de 7 millions d’euros. C’est le troisième tour de table pour cette société éditrice d’une solution cloud qui permet aux entreprises de piloter l’ensemble du cycle client. SofiOuest et Alto Invest, investisseur historique de Sellsy, ont tout deux participé à cette levée.

Alain Mevellec et Frédéric Coulais ont fondé Sellsy en 2009 pour agréger les applications et les outils des entreprises dans une seule solution de gestion en ligne modulable. La plate-forme offre une multitude de fonctionnalités à ses sociétés clientes : CRM, facturation, gestion de projet, support client, suivi des achats et des marges…. “Sellsy est une solution cloud qui permet de piloter l’ensemble du cycle client au sein d’une entreprise”, explique Frédéric Coulais, cofondateur de Sellsy, à L’Usine Digitale. “C’est une solution SaaS transversale, elle permet au sein d’une même entreprise d’avoir différents services qui collaborent ensemble.”

[embedded content]

Une entreprise remarquée pour sa croissance

Selon un classement du Financial Times publié en mai 2017, Sellsy est l’une des entreprises ayant enregistré la plus forte croissance en Europe. Sur 1000 entreprises répertoriées, Sellsy est 158ème avec une croissance du chiffre d’affaires de 736 % entre 2012 et 2015.

Disponible en ligne et sur des applications mobiles, Sellsy revendique aujourd’hui plus de 15 000 utilisateurs et 3200 entreprises clientes parmi lesquelles on retrouve Euratech, Weezevent, Indigo ou le groupe Nicolas. Son modèle économique repose sur les abonnements de ses clients.

Un premier bureau européen 

Basée à La Rochelle et Paris, Sellsy compte 50 employés. L’entreprise entend utiliser ces nouveaux fonds pour accélérer son développement à l’international et soutenir sa croissance. “On va mettre beaucoup plus de moyens sur la recherche et développement. Ce qui fait la croissance et l’ADN de Sellsy, c’est l’innovation”, assure Frédéric Coulais. “On va également renforcer les équipes commerciales et marketing. Et surtout on va déployer notre solution à l’international. Nous avons déjà 10 % de nos clients en dehors de des frontières françaises. Nous allons renforcer cette position avec l’ouverture d’un premier bureau européen.”

30 collaborateurs pourraient être recrutés pour la France et une quinzaine d’autres pour la partie Europe, indique%%ARTICLELIE:350443%% le cofondateur de Sellsy. Pour l’emplacement du premier bureau européen de l’entreprise, il songe à l’Irlande ou au Royaume-Uni : “Il y a des aides intéressantes. On raisonne aussi en fonction des langues, on a beaucoup d’anglophones dans notre clientèle.”

Alors que les entreprises sont de plus en plus attirées par le cloud privé, Frédéric Coulais défend les avantages de Sellsy sur ses adversaires : “Par rapport à beaucoup de solutions SaaS ou par rapport à beaucoup de nos concurrents nous avons notre propre architecture et nos propres serveurs.” Par la suite, les cofondateurs aimeraient ajouter des modules de comptabilité et de rapprochement bancaire pour compléter la solution tout-en-un.

Go to Source


bouton-devis