Slack prépare un outil de workflow sans code

Plusieurs évolutions se préparent dans Slack. La messagerie instantanée livrera dans l’année Workflow Builder pour créer facilement des processus. Dès cet été, Shared Channels arrivera en bêta pour connecter son espace de travail avec d’autres entreprises. Enfin, l’intégration se renforce avec Gmail et Outlook.

Workflow Builder, attendu dans Slack dans le courant de cette année, permettra d’automatiser certains processus sans écrire de code. (Crédit : Slack)

La plateforme collaborative Slack prépare un outil de construction de workflows qui permettra d’automatiser des processus au sein de la messagerie instantanée sans écrire de code. Ces workflows pourront comporter des formulaires à remplir pour récupérer des informations à diffuser sur différents canaux. Dans l’attente de Workflow Builder, prévu dans l’année, Slack éveille l’intérêt des utilisateurs en suggérant quelques exemples d’utilisation : un formulaire en self-service pour remplir des données à adresser à la DRH, une enquête sur un sujet donné, un message d’accueil comportant différentes informations utiles pour les nouveaux-venus, etc. Les entreprises intéressées par Workflow Builder peuvent s’inscrire en ligne pour participer au programme pilote.

Dans son billet, Slack présente d’autres évolutions. Dans quelques semaines, il sera possible de tester la version bêta de Shared Channels. Celle-ci permettra aux entreprises de se connecter depuis leur espace de travail Slack à des utilisateurs externes (clients, fournisseurs, agences…) en partageant avec eux des fichiers et des idées de façon transparente et sécurisée, en bénéficiant des mêmes fonctionnalités.

Shared Channels sera accessible cet été en bêta pour les clients entreprises (toutes tailles) de Slack.

Intégration renforcée avec Outlook et Gmail

« Une part importante de notre vision pour Slack est de créer une plateforme qui d’intègre sans couture avec les autres outils et logiciels que vous avez soigneusement choisis pour vos équipes », rappelle l’éditeur californien dans son billet. Cela concerne en particulier les logiciels de messagerie et d’agenda utilisés en parallèle de Slack. « Passer de l’un à l’autre de ces outils peut interrompre sa concentration et ralentir la productivité, c’est pourquoi nous bâtissons de nouvelles fonctionnalités pour les intégrer dans votre espace de travail Slack ». L’éditeur a récemment livré des add-ins pour Microsoft Outlook et pour Gmail permettant de transférer certains emails importants avec leurs pièces jointes directement dans Slack pour permettre aux équipes d’en discuter et d’y répondre ensemble.

Les nouveaux venus dans l’entreprise qui n’ont pas encore rallié Slack pourront aussi recevoir les messages de leur équipe directement dans leur messagerie. Le déploiement de cette possibilité a démarré et va se poursuivre sur les prochains mois. Plus tard, il sera également possible de répondre depuis sa messagerie. Une approche similaire est adoptée pour l’intégration avec les calendriers, Outlook Calendar et Google Calendar. Par ailleurs, la synchronisation entre le calendrier et le statut Slack de l’utilisateur peut déjà se faire avec Outlook et sous peu avec Google Calendar. Plus tard, dans le courant de cette année, il sera également possible de créer une invitation sur le calendrier à partir d’une discussion sur Slack. Enfin, dans les prochaines semaines, la messagerie instantanée va renforcer ses fonctions de search. Elle prépare une invite de recherche qui servira de point d’entrée sur toutes les explorations menées à partir de Slack : pour repérer les messages non lus ou retrouver dans les archives les discussions ou documents à référencer.

L’invite de recherche qui apparaîtra bientôt dans Slack servira à récupérer des données de différentes natures et sources (.pdf, discussions, fichiers dans Google Drive, etc.).

Go to Source


bouton-devis