Smartphone : dans un marché au ralenti, Samsung et les chinois tirent encore leur épingle du jeu

Smartphone : dans un marché au ralenti, Samsung et les chinois tirent encore leur épingle du jeu

La morosité perdure sur le marché des smartphones. Le cabinet IDC vient de publier les chiffres du premier trimestre 2018 et ils sont en replie par rapport à l’an passé, 334,8 millions d’appareils ont été livrés contre 344,4 millions au Q1 2017, il s’agit donc d’une baisse de 2,9%. Le ralentissement du secteur – tant redouté par les analystes – se confirme donc; la publication des résultats du deuxième trimestre (mi-juillet) confirmeront ou non s’il s’agit d’une tendance de fond.

Les trois écuries qui dominent le classement sont toujours les mêmes. On retrouve l’indéboulonnable fabricant sud-coréen Samsung qui a livré 78,2 millions de smartphones (contre 80,1 millions au Q1 2017) qui malgré cette baisse affiche une part de marché en légère hausse à 23,4%. Apple plutôt en forme affiche une croissance de 2,8% avec 52,2 millions d’iPhone vendus contre 50,8 au Q1 2017. La firme californienne revendique désormais 15,6% de PDM.

Les fabricants chinois sont toujours en embuscade 

Enfin, sur la dernière marche du podium, on retrouve le fabricant chinois Huawei qui a écoulé 39,3 millions d’appareils et qui détient désormais 11,8 PDM. L’objectif de chiper la seconde place à Apple semble plus que jamais envisageable, d’autant plus que les très prometteurs P20, P20 Lite et P20 Pro ont été lancé fin mars, juste avant la fin du premier trimestre. L’effet sur les ventes ne se fera ressentir qu’au Q2 2018.

On note également la croissance remarquable de Xiaomi. Le fabricant chinois a fait un bon de 87,8% avec un volume de vente qui passe de 14,8 millions à 28 millions, et une PDM qui atteint 8,4%. 

  

à lire aussi