Smartphones : dans un marché en stagnation, les fabricants chinois tirent leur épingle du jeu

Le marché des smartphones évolue. Le cabinet d’analyse Gartner vient de publier les résultats pour le troisième trimestre 2018 et ils sont éloquents. Les fabricants chinois deviennent la nouvelle locomotive d’un secteur en stagnation. Un constat sans appel, confirmé par Anshul Gupta, directeur de recherche chez Gartner : « les ventes sont en hausse de 1,4% à 389 millions d’unités (Q3 2018), toutefois, si nous avions retiré Huawei et Xiaomi de la liste des fournisseurs mondiaux de smartphones, les ventes auraient diminué de 5,2 %« .

Le fabricant le plus en difficulté est Samsung. Ses ventes se sont effondrées de 14% à 73,36 millions d’unités. Le fabricant coréen se maintient sur la première place du podium avec 18,9% de PDM contre 22,3% un an plus tôt. Mais on peut légitimement se demander si cela durera encore longtemps. En effet, dans un même temps, Huawei affiche une santé de fer avec 13,4% de PDM contre seulement 9,5% en 2017 et 52,2 millions d’unités écoulées. Si Samsung ne réagit pas rapidement, un croisement des courbes est envisageable à court terme.

Apple ne communique plus les chiffres en volume. Gartner s’appuie donc sur des estimations. La firme à la pomme se maintient en troisième position avec 11,8% de PDM et 45,7 millions de smartphones écoulés. L’arrivée des iPhone XS/XS Max et XR pourrait changer la donne au Q4. Enfin, on note la belle performance de Xiaomi qui détient désormais 8,5% de PDM et qui se rapproche doucement d’Apple. 

 

à lire aussi

 

Rejoignez la conversation