Snap Map : les risques de la localisation sur Snapchat

Snap Map : les risques de la localisation sur Snapchat

La semaine dernière Snapchat a annoncé l’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité qui permet de localiser ses utilisateurs. Seuls les « amis » peuvent se voir mutuellement mais cela peut tout de même poser problème.

Ainsi une école au Royaume-uni a cru bon d’avertir les parents d’élèves des risques que cela pouvait poser en terme de confidentialité. En Nouvelle-Zélande la police locale d’une ville a aussi communiqué sur le sujet depuis sa page Facebook, avertissant les utilisateurs et incitant les parents à aborder le sujet avec leurs enfants.

Snap Map

La localisation sur Snapchat n’est pas activée par défaut. Lorsque c’est le cas Snapchat envoie la localisation automatiquement aux amis autorisés quand l’utilisateur ouvre l’application. Pour les plus jeunes, parfois désinvoltes au niveau de la confidentialité, cela revient à dévoiler leur lieu d’habitation, leur école et leurs derniers déplacements. Mais cela peut aussi montrer à de potentiels voleurs lorsqu’une personne n’est pas présente à domicile.

Lorsque l’on choisit de partager sa position il faut donc être conscient de ces informations et bien veiller à ne les partager qu’avec des personnes de confiance. Pour se cacher ponctuellement Snapchat propose aussi un mode fantôme « Ghost Mode » à activer pour ne pas apparaitre sur la Snap Map.

Cette nouveauté a été rendue possible grâce au rachat de la startup française Zenly pour 200 millions de dollars. La transaction n’avait pas été rendue publique jusqu’à la semaine dernière lorsque la fonction de géolocalisation a été dévoilée aux utilisateurs.