Snapchat : face à la fronde des utilisateurs, retour aux fondamentaux

Comme d’autres réseaux sociaux, Snapchat est un énorme succès populaire mais peine à être rentable. Fin 2017, le constat était même inquiétant : croissance ralentie, revenus qui stagnent, licenciements en nombre… et pertes record : 443 millions de dollars.

 

Décidée à réagir rapidement pour enrayer cette spirale négative, l’entreprise prévoyait un véritable reboot réalisée en ce début d’année. A l’heure où les fonctionnalités de Snapchat ont littéralement été pillées par la concurrence, Facebook en tête, cette mise à jour s’avéreait pour le moins attendue, d’aucuns l’espéraient salvatrice…Mais cette refonte profonde de l’application et de son esprit a très vite provoqué une fronde de la part des utilisateurs. Plus de 1,2 million d’utilisateurs avaient signé une pétition en ligne pour réclamer un retour en arrière.

Après avoir fait la sourde oreille face à ces appels, Snap.inc opère aujourd’hui un important rétropédalage et annonce un retour quasi intégral à l’ancienne version. La nouvelle version de l’application revient sur en effet sur les principaux changements introduits l’hiver dernier. Un constat d’échec pour son patron.L

L’affichage par ordre antéchronologique des photos et vidéos envoyées par ses amis est rétabli, la précédente version donnait la priorité aux amis proches comme sur Facebook désormais. Les « stories » apparaissent de nouveau sur le même écran, qu’elles soient publiées par des amis, des célébrités ou des médias. Il n’y a plus cette séparation des univers qui avait été fortement critiquée.

Evan Spiegel, le patron de Snapchat, n’avait pas trop le choix et finit par le reconnaître : « Le nouveau design nous a handicapés ». Mais son entêtement à ne pas écouter les utilisateurs inquiète Wall Street. Ce virage à 360° changera-t-il la donne ?

Go to Source


bouton-devis