Sunu, Buzzclip, DotWatch : quand les objets connectés aident les non-voyants

La tendance des gadgets connectés vestimentaires ne cesse de se développer avec parfois des applications très utiles, et pour preuve, deux entrepreneurs mexicains viennent de créer un bracelet connecté qui permettra aux personnes déficientes visuelles de se déplacer en toute sécurité.

À partir d’un système d’écholocation, utilisé par des animaux tels que les chauves-souris et les dauphins, le bracelet Sunu émet des ondes haute fréquence qui lui reviennent après avoir touché un obstacle, permettant ainsi de calculer la distance à laquelle il se trouve. Le bracelet envoie ces informations à la personne qui porte le bracelet grâce au moyen de vibrations, la fréquence de ces dernières augmente à mesure qu’il se rapproche de l’objet. Ce bracelet peut être utilisé en intérieur, mais aussi à l’extérieur.

Marco Antonio Trujillo Tejeda et Cuauhtli Padilla Arias, les concepteurs de cet accessoire, qui travaillent pour l’institut Tec de Monterrey au Mexique, ont aussi développé une étiquette qui, une fois associée au bracelet permet de localiser des objets perdus. Il suffit de placer cette étiquette sur ses clés pour aisément les retrouver grâce au Bluetooth. Les informations de proximité peuvent être envoyées au bracelet ou à un smartphone, qui grâce à des vibrations indiquera à l’utilisateur la proximité de l’objet recherché.

sunu

Le brevet de ce bracelet a été déposé et est en cours de commercialisation à l’international. Ses précommandes ouvriront grâce à une campagne de financement participatif sur indiegogo.com. L’équipe souhaite obtenir 50 000 dollars. Il lui reste 37 jours pour mener à bien cette levée de fonds.

BuzzClip

D’autres accessoires ont déjà été conçus pour les déficients visuels, c’est le cas de BuzzClip, un petit appareil discret à fixer sur ses vêtements qui, grâce aux ultrasons détecte les obstacles potentiels pour prévenir l’utilisateur en vibrant. On peut choisir la distance de détection (entre un et deux mètres) et plus la personne se rapproche de l’objet, plus l’appareil vibre. Il est aussi possible de porter plusieurs BuzzClip en même temps, sur différentes parties du corps pour prévenir les potentielles collisions. Cette invention canadienne est disponible en précommande, pour une livraison annoncée courant mars/avril prochain.

buzz clip

Dot Watch

La première montre connectée en braille, appelée Dot Watch, est aussi en cours de développement pour le même public. Cette invention sud-coréenne, compatible avec les appareils iOS et Android, permettra aux personnes aveugles ou déficientes visuelles de connaître non seulement l’heure, mais aussi de lire leurs SMS et leurs tweets une fois connectée à un appareil mobile. Elle est aussi disponible en précommande dès aujourd’hui et sera d’abord proposée aux marchés américains, britanniques et coréens à l’été prochain, au prix de 300 dollars.

dotwatch