Systancia recrute en Alsace et Bretagne et prépare une 3e levée de fonds

Christophe Corme est président du directoire de Systancia. (crédit : D.R.)

Christophe Corme est président du directoire de Systancia. (crédit : D.R.)

L’éditeur alsacien Systancia spécialisé dans les solutions de virtualisation de postes de travail va recruter 10 personnes pour son site de Sausheim et également à Rennes. Une troisième levée d’un montant compris entre 10 et 15 millions d’euros est également dans les tuyaux.

L’éditeur français Systancia, proposant des solutions et services dans le domaine de la virtualisation du poste client (VDI), a faim de croissance. Installé dans le département du Haut-Rhin en région Alsace-Champagne-Ardennes, la société est actuellement en train de mettre la main à une 3ème levée de fonds qui arrive après une 1ère en 2009 d’1,5 million et une deuxième en 2012 de 4 millions auprès de BPI France. Pour sa dernière levée, le montant serait bien plus important puisque compris dans une fourchette entre 10 et 15 millions d’euros. Un financement qui doit permettre, notamment, de couvrir les dépenses engendrées par les embauches à venir.

Systancia prévoit en effet de recruter 10 personnes, sur un effectif de 45, sur deux sites en Alsace à Sausheim et également en Bretagne à Rennes. P​our le site de Sausheim​, les profils recherchés sont des experts en virtualisation : ingénieur R&D (1 poste), consultant service (2 postes), expert support (2 postes), mais aussi un comptable. Pour le site de Rennes​, Systancia recherche des experts cybersécurité à savoir un ingénieur R&D  et un expert support.

Go to Source


bouton-devis