T411 fermé par les autorités françaises et suédoises, attention aux dangereuses copies !

Le célèbre site de partage de fichiers torrent T411 a été débranché par les autorités suédoises dimanche dernier.

 

Le site www.t411.io pointe désormais vers des liens très louches. Prudence.

L’arrêt du service est la conséquence d’une opération conjointe des polices française et suédoise à Huddinge en banlieue de Stockholm, selon la presse locale. Deux interpellations et une saisie de serveurs ont été effectuées. Les deux personnes arrêtées sont des citoyens ukrainiens. Ils sont soupçonnés de violations des droits d’auteur et blanchiment. Le Monde mentionne que quatre interpellations ont également été effectuées en France. Ces personnes sont soupçonnées d’être des modérateurs du site.

T411, apparu sur la toile en 2006, est un site de partage de liens torrent très utilisé par le public francophone à la recherche de contenu vidéo, mais aussi de jeux et de musiques. Son modèle repose sur le partage des contenus distribués sur les machines des utilisateurs qui ont l’obligation de le laisser à disposition des autres membres pour continuer à utiliser le service de manière optimale.

Enquête au long cours

Une enquête des autorités françaises contre les administrateurs de T411 est à l’origine de cette opération, suite à des plaintes de organismes de défense des ayants droit, la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) et l’Alpa (Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle).

Ces deux structures avaient déjà obtenu par décision de justice en avril 2015 le blocage du site T411.me par les fournisseurs d’accès Internet (FAI) français. Malin, les administrateurs de t411 avaient changé la terminaison du nom de domaine de .me en .io, rendant caduque la décision de justice. La saisie des serveurs en Suède serait donc la suite de cette affaire.

La Sacem juge que le préjudice subi par les auteurs défendus par cette organisation à 3 millions d’euros. Le gain réalisé par les administrateurs du site via les recettes publicitaires est estimé lui à hauteur de 6 millions d’euros.

Suite à l’arrêt du service de multiples sites copiant l’apparence de T411 sont apparus sur la toile. Il s’agit là le plus souvent d’une technique utilisée par des pirates pour dérober les identifiants des internautes. Méfiance donc. L’adresse www.t411.io elle même est désormais utilisée à des fins de phishing (voir visuel).

Go to Source