Teads a choisi le 100% cloud pour croître vite à l’international

Teads a choisi le 100% cloud pour croître vite à l’international Teads a choisi le 100% cloud pour croître vite à l’international © capture

A lire aussi

Soitec en marche pour passer 100% de son informatique sur le cloud

TF1 tenté de passer toutes ses activités digitales dans le cloud d’ici 3 à 5 ans

Spotify passe toute son informatique sur le cloud de Google

Teads n’est qu’une start-up de 5 ans d’existante. Et pourtant, la pépite française de la publicité vidéo native (insérée dans le contenu des sites Web d’information) se présente aujourd’hui comme une grosse PME de 450 personnes et de 141 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2015, avec son siège à Luxembourg et des bureaux à Paris, Montpellier, Londres, New York et Miami. Elle a acquis une taille critique suffisante pour disposer d’une informatique en interne avec des datacenters en propre. Et pourtant elle ne l’a pas fait.

Se concentrer sur le logiciel

Dès sa création en 2011, elle a choisi délibérément de s’appuyer sur une infrastructure informatique 100% cloud public chez Amazon Web Services. « Nous sommes avant tout une société de logiciel, explique Loïc Jaurès, cofondateur et CTO. Nous ne voulons pas nous encombrer avec des problèmes de serveurs et autres équipements de datacenters. Nous préférons concentrer toutes nos énergies sur les algorithmes et les technologies au cœur de notre plateforme de services. »

La société développe sa propre technologie pour traquer les interactions des internautes avec la publicité, analyser ces informations avec des algorithmes au Machine Learning et déterminer quelles publicités l’internaute a des chances de cliquer dessus. Elle vend ses services à des sites de presse en ligne et à des annonceurs. Elle affronte sur ce créneau des géants américains comme Facebook (LiveRail, une société californienne racheté par le réseau social en juillet 2014 pour 400 à 500 millions de dollars), YouTube ou Comcast (StickyAds, société française rachetée par le câblo-opérateur en mai 2016 pour plus de 100 millions de dollars).

L’international, principal moteur de croissance

Teads, qui a levé 50 millions d’euros auprès de Bpifrance, TF1 et des investisseurs comme Lightspeed, Partech ou Elaia,  jouie d’une croissance rapide avec en 2015 l’embauche de 150 nouveaux collaborateurs et l’augmentation du chiffre d’affaires de 70%. Et elle s’attend à franchir la barre des 200 millions de dollars de revenu en 2017.

Le principal moteur de cette croissance réside dans le développement à l’international. Ce sont désormais les Etats-Unis qui constituent son premier marché avec 40% du chiffre d’affaires, devant la France et le Royaume-Uni. Le cloud joue un rôle clé dans ce développement. « Nous n’avons pas à attendre de disposer d’un nouveau datacenter pour nous attaquer à une nouvelle zone géographique, explique Loïc Jaurès. Nous pouvons immédiatement le faire en nous appuyant sur l’infrastructure cloud globale d’Amazon Web Services. Nous pouvons ensuite augmenter la capacité au rythme de développement de notre business dans la nouvelle zone. C’est une grande flexibilité par rapport à une infrastructure classique en interne. »

Projet d’expansion en Asie

C’est ainsi que la société a commencé en 2011 avec le site d’Amazon Web Services en Irlande pour son activité en Europe, avant de s’appuyer aussi sur le site en Virginie pour son expansion en Amérique du Nord. Et elle envisage d’aller sur celui à Singapour avant la fin de 2016 pour son développement en Asie-Pacifique.

Go to Source