Test Lenovo ThinkPad X1 Carbon (6e gén) : Un portable pro parmi les meilleurs de sa catégorie (1e partie)

Depuis le rachat de l’activité IBM Thinkpad en 2005, les PC aujourd’hui conçus et fabriqués par le chinois Lenovo ont su garder l’identité et la qualité d’origine. Nouvelle exemple avec la 6ème génération du ThinkPad X1 Carbon, lancé en avril dernier.

Du fait des différentes options disponibles, l’acheteur d’un ThinkPad Carbon X1 pourra facilement configurer un ultrabook puissant et léger avec une bonne autonomie.

Malgré son prix, le ThinkPad X1 Carbon (6e génération) reste fidèle à l’esprit de la série de portables professionnels premium de Lenovo. Cette machine dont le poids ne dépasse pas celui de certaines tablettes respire tout simplement la qualité. Construit autour d’un très bon écran de 14 pouces, le Lenovo ThinkPad X1 Carbon affiche une série de ports variés, dont une paire de connecteurs Thunderbolt à haute vitesse, parfaits pour piloter des écrans externes. La durée de vie de la batterie est également très bonne, même si l’écran en 1080p de l’unité de test n’y est pas étranger. À l’intérieur, on trouve un processeur Intel Kaby Lake-R de 8e génération qui s’acquitte assez bien de la plupart des tâches professionnelles. Le ThinkPad X1 Carbon (6e génération) coûte peut-être quelques centaines de dollars de plus que ses concurrents, mais il a quand même été désigné Choix de la rédaction par nos confrères de PCWorld. Voici pourquoi. 

Mince et si léger, avec une série de ports différents

Selon Lenovo, le Thinkpad X1 Carbon est constitué de quatre couches de fibres de carbone et d’une cage en alliage de magnésium. Selon nos confrères, à la prise en main, le portable semblait solide : à la fois léger et très robuste, avec très peu de mouvement au niveau du châssis. (Selon le fournisseur, le Thinkpad X1 Carbon est assez robuste pour passer avec les tests durcis MIL-STD-810G de l’armée.)

La construction en carbone a aussi un impact en termes de poids. L’un des avantages théoriques d’une tablette Windows comme la tablette Spectre x2 2017 de HP c’est sa mobilité, pour un poids de 1,14 kg sur la balance des testeurs. Mais le ThinkPad X1 Carbon 6e Gén de Lenovo pèse légèrement moins : 1,13 kg, et il parait beaucoup plus robuste. De plus, vous serez certainement surpris de sa minceur et de sa légèreté en main.

 

Le côté gauche du ThinkPad X1 Carbon (6e génération) de Lenovo est doté de nombreux ports, dont un port USB-C et un port Ethernet Gén 2 pouvant se connecter à l’un des docks physiques de Lenovo. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Même s’il est proposé en version Silver en option, le ThinkPad X1 Carbon 6e Gén est le plus souvent proposé en noir, signature du ThinkPad. Techniquement, ce n’est pas un portable convertible, mais l’écran s’incline à plat, pouvant éventuellement servir de surface d’écriture. (Cependant, Lenovo ne fournit pas de stylet avec le X1 Carbon, et n’en mentionne aucun parmi ses accessoires). La charnière rigide du Carbon résiste également à tout mouvement lors des changements de position.

L’écran du ThinkPad X1 Carbon n’est a priori pas le meilleur atout de la série de Lenovo. Tous les modèles sont proposés avec des écrans 14 pouces. Il y a quatre options possibles : l’écran 1920×1080 du portable de test a généré 309 nits. En général, une luminosité comprise entre 250 et 260 nits est d’un niveau confortable pour le travail quotidien. La durée de vie de la batterie a été mesurée en conséquence. Atteindre ce niveau de luminosité était une décision intelligente de la part de Lenovo, car cela permet d’optimiser l’autonomie de la batterie sans sacrifier un supplément de luminosité.

 

Sur le côté droit du X1 Carbon (6e génération) de Lenovo, on peut voir un autre port USB-A et de grands ventilateurs. Il y a aussi un dock Kensington et une prise casque. (Crédit : Mark Hachman, IDG)

Les testeurs rappellent aussi au passage que, contrairement au modèle testé, l’écran de base n’est pas tactile. Pour cela, il faut payer 99 euros de plus pour un écran de 1080p, 300-nit (évalué). Pour 150 euros HT de plus, il est possible d’avoir en option un écran 300 nits en 2560×1440 de plus haute résolution. Et pour 199 euros HT de plus de plus on peut s’offrir un écran brillant de 500 nits en 2560×1440 doté des capacités Dolby Vision HDR. Tous les écrans bénéficient d’un revêtement antireflet qui fait bien son travail.

Nos confrères, peut-être plus habitués aux écrans de plus haute résolution, ont trouvé que l’écran 14 pouces en 1080p est un peu trop « écrasé » pour un ordinateur portable professionnel de tous les jours. Ils ont trouvé aussi l’image du ThinkPad X1 Carbon 6e génération un peu trop jaunâtre, même quand le logiciel de Lenovo indiquait une température de couleur maximale de 6500K. L’activation du mode Eye Care (l’équivalent des réglages « veilleuse » de Windows) dans l’utilitaire Lenovo Vantage réduit la lumière bleue (4500K). Mais, comme dans Windows, il est possible d’effectuer des réglages à l’aide d’une barre de défilement.

Configurable à souhaits

En termes de ports, les options offertes par le X1 Carbon ne manquent pas. De plus en plus de constructeurs d’ordinateurs portables et de tablettes optent pour la recharge en USB-C, et le ThinkPad X1 Carbon 6e génération ne fait pas exception. Lenovo a livré à nos confrères le même chargeur de 65 watts avec deux modèles de portables Lenovo différents demandés pour test. Le port USB-C se trouve sur le côté gauche du châssis du X1 Carbon 6e Gén. C’est un port Thunderbolt 3.0, ce qui signifie qu’il peut fournir (ou recevoir) de l’énergie, effectuer des transferts de données en USB 3.0, et alimenter jusqu’à deux moniteurs 4K nécessitant chacun un rafraîchissement d’écran de 30Hz. Sur ce côté, on trouve aussi un port HDMI et un connecteur USB 3.1 Type A plus traditionnels.

En plein milieu, on retrouve le connecteur de docking exclusif de Lenovo, avec un deuxième port Thunderbolt 3.0 et une prise Ethernet Gén 2 spéciale. Les deux ports sont physiquement conçus pour la station d’accueil Pro 90W de Lenovo, non testée par nos confrères. Le port USB-C est standard, mais il faudra presque certainement acheter un dongle pour le connecter à l’adaptateur Ethernet spécial, non fourni avec l’unité de test, ou simplement utiliser la connexion sans fil. C’est la seule chose qui a contrarié nos confrères à propos du X1 Carbon, même si un dongle Ethernet vers USB-C ne coûte en réalité que 25 euros HT environ.

 

Le slot combiné SD/WWAN du X1 Carbon (6ème génération) est caché près de la charnière. Vous aurez besoin d’une punaise, d’une agrafe ou d’une broche SIM pour l’enlever.

Sur le côté droit du châssis, on trouve le second connecteur USB-A, une encoche de sécurité Kensington, de gros ventilateurs et une prise jack 3,5 mm pour écouteurs et micros. Il ne faut pas oublier aussi le port combiné carte SD et carte SIM WLAN caché dans la charnière, et quelque peu inaccessible, à moins de bien placer l’ordinateur. Naturellement, l’utilisateur devra fournir sa propre carte SIM, plus la carte Fibocom L850-GL 4G LTE-A LTE-A cat 9 (130 euros HT en option) qui permet sa mise en route. Le Thinkpad X1 Carbon 6e Gén inclut également une puce matérielle dTPM (Trusted Platform Module) pour accroître la sécurité.

Go to Source


bouton-devis