Test OnePlus 6T : Samsung et Apple peuvent trembler (Part II)

Avec des caractéristiques techniques de haute volée, un capteur d’empreinte digitale placé sous l’écran, une discrète encoche, une mémoire d’éléphant et un prix bien placé, le OnePlus 6T a toutes les cartes en mains pour s’imposer face à la concurrence.

Le OnePlus 6T présente des caractéristiques techniques, une qualité d’écran, un design et des innovations qui lui permettent de se mesurer à tous les mobiles

Lire la 1ère partie du test à cette adresse.

OnePlus a toujours excellé sur le papier, mais le 6T apporte une amélioration clé : le support élargi de la bande LTE. Comme la plupart des OEM basés en Chine, la prise en charge des mobiles OnePlus par les opérateurs a toujours été très variable. Officieusement, aux États-Unis, les téléphones OnePlus sont compatibles avec les réseaux T-Mobile et AT&T, mais pas ceux de Verizon. Certes, cela n’a pas empêché OnePlus de vendre ses téléphones aux fans américains d’Android, mais l’entreprise n’a pas pu prétendre à la popularité des gros constructeurs.

Mais cela devrait changer avec le 6T. Grâce à un partenariat avec T-Mobile, OnePlus pourra vendre le nouveau 6T dans les boutiques de l’opérateur, une visibilité commerciale dont le constructeur n’a jamais bénéficié auparavant. Mais l’ajout de la bande LTE 13 sera peut-être plus déterminant pour le succès du OnePlus 6T. En effet, il permettra aux abonnés de Verizon de réellement passer des appels et d’envoyer des messages texte depuis leur OnePlus 6T en utilisant leur carte SIM Verizon. Le test a été effectué avec succès par notre confrère de PCWorld. Cependant, étant donné que le 6T ne supporte que les bandes 2/4/5/5/13/46/48/66, il se peut que sur certaines zones du réseau, la transmission des données soit plus lente. Néanmoins, ça fonctionne : Huawei, Oppo, ZTE, et Xiaomi ne peuvent pas en dire autant pour leurs mobiles. Au total, OnePlus sera supporté par près de 250 opérateurs dans le monde, y compris pour le Gigabit LTE sur T-Mobile. Ce support LTE supprime le principal obstacle au succès de OnePlus et devrait inquiéter ses concurrents.

oneplus 6T 

La caméra du OnePlus 6T est quasiment identique à celle du OnePlus 6, avec quelques fonctions de traitements supplémentaires. (Crédit : Michael Simon/IDG)

Une prise jack supprimée

Comme le OnePlus 6, le 6T est en verre. Par contre, le nouveau mobile n’est proposé qu’en noir. Deux versions cependant sont disponibles : brillante et mate. Cette dernière est moins réfléchissante et moins sujette aux marques de doigts. Elle est également plus proche du métal que du verre au toucher.

Oneplus 6T 

Officiellement, le OnePlus 6, à droite, est le dernier mobile du constructeur équipé d’une prise jack 3,5 mm. (Crédit : Michael Simon/IDG)

Par ailleurs, ceux qui attendent la recharge sans fil devront patienter jusqu’au OnePlus 7. La prise jack a disparu, mais il est possible d’utiliser l’adaptateur USB-C vers jack 3,5 pour compenser. C’est une bonne chose, mais même Apple a compris que la recharge sans fil était désormais une fonctionnalité standard incontournable sur un mobile ne disposant que d’un seul port. La suppression de la prise casque a permis à One Plus de loger une batterie de 3700 mAh, contre 3300 mAh pour le OnePlus 6, ce qui, selon le constructeur, améliore la durée de vie de la batterie de 23 %. Il faudra attendre de nouveaux tests pour vérifier ces affirmations. Mais notre confrère est prêt à accorder à OnePlus le bénéfice du doute, compte tenu des résultats obtenus avec les précédents OnePlus.

L’appareil photo est quasiment identique à celui du 6, mais OnePlus a modifié le traitement d’image pour améliorer la prise de vue en basse lumière afin de rivaliser avec le mode nuit des mobiles de Google et offrir une fonction d’éclairage de studio pour les portraits semblable à celle de l’iPhone XS. Le nouvel algorithme basse luminosité sera aussi disponible sur le OnePlus 6 par simple mise à jour.

Oneplus 6T 

Android 9 Pie sur OnePlus 6. (Crédit : Michael Simon/IDG)

Dans la rubrique software, le OnePlus 6T tourne sous Android 9 et dispose d’une nouvelle version de son propre système de navigation gestuelle. Cette sorte d’hybride entre les interfaces d’Apple et de Google a la préférence de notre confrère par rapport à l’interface Stock d’Android Pie. OnePlus a procédé à plus de 500 optimisations dans OxygenOS pour rendre l’OS plus rapide. Notre confrère n’a pas eu l’occasion de vérifier ce chiffre, mais les animations et le défilement sont aussi fluides que sur un Pixel 3 XL, ce qui est significatif, selon lui.

Une fois de plus, le principal argument de vente du OnePlus 6T est son prix : 559 euros, en 6 Go de RAM et 128 Go de stockage. Ce dernier a encore augmenté : il est 40 euros plus cher que la version d’entrée de gamme du OnePlus 6 (519 euros à sa sortie). Sauf que le volume de stockage est deux fois plus important, 128 Go contre 64 Go. Et pour 30 euros de plus, on peut s’offrir 8 Go de RAM supplémentaires (589 euros). Enfin, le modèle haut de gamme équipé de 8 Go de RAM et de 256 Go de stockage coûte 639 euros. Soit près de la moitié du prix d’un Galaxy Note 9 en 512 Go.

Globalement, les mobiles OnePlus coûtent toujours plusieurs centaines de dollars de moins que ses concurrents directs. Et cette fois-ci, les utilisateurs pourront le constater par eux-mêmes. Le OnePlus 6T vendu dans les boutiques T-Mobile sera encore moins cher. T-Mobile offre déjà une remise de 300 dollars en échange d’un ancien OnePlus, d’un Galaxy S6 ou plus récent, d’un iPhone 6 ou plus récent, ou d’un Pixel. Beaucoup d’utilisateurs de mobiles Android haut de gamme pourraient sauter sur l’occasion.

Go to Source


bouton-devis