Test Samsung 970 EVO Plus : un SSD NVMe plus rapide et moins cher

Une modification du firmware améliore les performances, notamment le débit soutenu des SSD Samsung 970 EVO Plus .

Plus rapide et moins cher grâce à un changement de microcode, le SSD 970 EVO Plus monte jusqu’à 2 To. (Crédit Samsung)

Le Samsung 970 EVO a toujours été le plus rapide des SSD NVMe bon marché, et le nouveau 970 EVO Plus annoncé mardi, vient encore le confirmer. Selon Samsung, la version Plus accroit les performances à hauteur de 57 % par rapport au modèle précédent. Nos confrères de PCWorld qui ont réalisé le test n’ont pas exactement constaté les mêmes gains, mais en écriture soutenue et en s’appuyant sur le cache SLC, les performances du SSD ont gagné 10 %, pour grimper à 42 % quand l’écriture est faite directement sur la mémoire TLC NAND. À noter au passage que Samsung livrera d’abord la version 1 To, la version 2 To (que l’on voit sur les photos) étant annoncée plus tard.

Design et spécifications

Le SSD 970 EVO Plus est tout à fait identique au 970 EVO précédent. Il est équipé du même module NAND TLC (Triple Level Cell/3-bits) 64 couches et du même contrôleur Phoenix avec firmware amélioré. À noter que le sud-coréen décrit le NAND non pas comme un TLC, mais comme un MLC V-NAND 3-bits (vertical). Le MLC (Multi-Level Cell), mal conçu, est désormais strictement associé au NAND 2-bits, mais il peut évidemment servir à définir tout type de NAND stockant plus d’un bit par cellule.

Le SSD 970 EVO Plus est disponible en 250 Go, 500 Go (le modèle testé) et 1 To aux tarifs respectifs de 90, 130 et 250 euros HT. À 25 centimes le gigaoctet pour la plus grande capacité, et un peu plus pour les plus autres, on peut dire que le prix est intéressant. On trouve sur le marché des SSD PCIe x4 NVMe de 1 To à 15 centimes le gigaoctet, mais ils n’offrent pas le même niveau de performance.

 

Le SSD 970 EVO Plus en version 2 To sera disponible plus tard. C’est la version 500 Go qui a été testée par nos confrères de PCWorld. (Crédit : Samsung)

Le 970 EVO Plus bénéficie d’une garantie de cinq ans et il est donné pour 150 ToW (TeraBytes Written) par 250 Go de capacité pendant toute la durée de vie du SSD. Il est probable que l’utilisateur moyen n’atteindra pas ce ToW même après 10 ans d’utilisation, et que la durée de vie du SSD ira au-delà. Nos confrères confirment qu’ils n’ont plus vu de SSD en panne depuis longtemps et qu’ils n’ont encore jamais écrit suffisamment de données sur l’un d’eux pour perdre en capacité. Samsung affirme également que le 970 EVO Plus est plus économe en énergie que modèle précédent, même si cette caractéristique intéresse plutôt les pros qui font tourner de grandes quantités dans des baies ou des serveurs. 

Performances

Le SSD 970 EVO Plus (barres couleur verte) est en effet un peu plus rapide que le SSD 970 EVO classique (barres couleur or) à plusieurs égards, en particulier pour les tâches d’écriture soutenue sur le corps NAND principal et les tâches d’écriture 4K quand les files d’attente sont chargées. À noter que les résultats ci-dessous concernent le modèle 500 Go testé par nos confrères. Les durées du test de simple copie seront différentes en fonction de la capacité, en raison des tailles de cache et autres facteurs.

 

Comme on peut le constater, l’amélioration en terme de vitesse d’écriture est significative par rapport au modèle 970 EVO précédent sous CrystalDiskMark 6. Les barres les plus longues correspondent aux meilleures performances. (Crédit : IDG)

Même si le test de lecture CrystalDiskMark 6 donne l’avantage à l’ancien EVO, il montre également que le modèle Plus est plus rapide en écriture. À noter que ces résultats de vitesse sont obtenus avec la mise en cache. On pourra voir plus loin ce qui se passe quand l’EVO Plus a épuisé son cache.

 

Le SSD EVO 970 Plus bat largement l’ancien modèle au test AS SSD 2 de performance en écriture 4K. Les barres les plus longues correspondent aux meilleures performances. (Crédit : IDG)

Le benchmark AS SSD 2 montre une amélioration impressionnante des performances en écriture 4K par petit bloc pour l’EVO Plus par rapport à l’EVO classique. À tel point que nos confrères ont refait deux fois les tests et les recoupements pour confirmer ces résultats.

 

Grâce à son taux d’écriture plus élevé en limite de cache, l’EVO Plus est beaucoup plus rapide en écriture soutenue que l’EVO classique. (Crédit : IDG)

Les tests de copie 48 Go ont confirmé les résultats des tests CrystalDiskMark et AS SSD 2, mais de façon moins spectaculaire. Le SSD est plus rapide, donc à prix égal, le choix de l’EVO Plus s’impose sans restriction. Il reste aussi l’option du 970 Pro, certes beaucoup plus cher, mais il ne souffre d’aucune perte de performance en écriture soutenue.

Quelques réserves

Concernant la performance, il faut garder à l’esprit que le NAND 3 bits, s’il est écrit nativement comme tel (il peut être traité comme un NAND 1 ou 2 bits avec une gain de performance correspondant), n’est pas si rapide. Une fois la mémoire cache épuisée, les performances de tous les SSD TLC diminuent. Nos confrères ont parfois constaté des chutes de performance à 90 Mo/s avec certains SSD, mais c’est plus rare (à l’exception du QLC 4-bits – voir le test du SSD 860 QVO à ce sujet). La chute de performance du SSD 970 EVO Plus ne dépasse pas les 850 Mo/s, ce qui est encore presque deux fois plus rapide qu’un SSD SATA. C’est aussi environ 200 Mo/s plus rapide que l’ancien 970 EVO quand le cache est épuisé.

 

Le taux d’écriture soutenu du 970 EVO Plus passe d’environ 1,7 Go/s à environ 850 Mo/s. C’est presque deux fois plus rapide qu’un SATA et plus rapide que de nombreux SSD NVMe TLC. (Crédit : IDG)

Cependant, généralement, la taille du cache est différente selon la capacité du SSD. Le modèle 500 Go de l’EVO 970 Plus testé par nos confrères a atteint la limite de cache à environ 20 à 30 Go pendant une tâche d’écriture soutenue. Même s’ils n’avaient pas d’autres capacités à tester sous la main, nos confrères estiment que la vitesse du SSD de 250 Go aurait chuté à environ 10 Go, et celle du SSD de 1 To à environ 40 ou 50 Go. Il y a une mise en cache intelligente (que Samsung appelle « Intelligent TurboWrite »), donc la limite peut varier en fonction du niveau de remplissage du SSD, ou de la quantité de données écrites. Il est rare que les utilisateurs écrivent à l’extérieur du cache, et le taux de transfert de 850 Mo/s reste très honnête. Mais si l’on veut éviter cette baisse de performance, il faut opter pour le SSD 970 Pro de Samsung ou le Black NVMe de WD.

En conclusion

Le SSD 970 EVO Plus de Samsung est plus abordable que jamais et fonctionne de manière optimale dans la grande majorité des situations. Même quand il est à la limite du cache, le taux de transfert de 850 Mo/s pourra satisfaire la majorité des utilisateurs. Au tarif d’un produit d’entrée de gamme, le SSD 970 EVO Plus de Samsung constitue vraiment un excellent choix.

Go to Source


bouton-devis