Twitter : la liste des candidats se réduit

Face à ses difficultés, Twitter dresse la liste de ses options stratégiques. La cession est ainsi évoquée même si son p-dg fondateur jack Dorsey semble contre. Mais Twitter n’a jamais réalisé le moindre profit et sa base utilisateurs stagne, les actionnaires poussent donc à la vente.

 

Fin septembre, CNBC affirmait que Twitter aurait reçu des manifestations d’intérêt, notamment de la part de Google (groupe Alphabet ) et de Salesforce.com. Ensuite, Bloomberg rapportait que Disney aurait fait appel à un conseil financier pour évaluer la possibilité d’une offre d’achat.

CNBC affirme de son côté que Microsoft est aussi dans la course et qu’une vente pourrait être bouclée d’ici 30 à 45 jours. Apple, Facebook, News Corp ainsi que les opérateurs Comcast et Verizon sont également cités.

Mais au fait, à quel prix pourrait se vendre Twitter ? Entre 18 et 30 milliards de dollars nous dit Recode selon lequel Google est le candidat ayant le plus de bonnes raison à vouloir remporter la mise. 

Mais aujourd’hui, la liste des candidats semble se réduire. Toujours selon Recode, Disney et Google, ne feront pas d’offre. Tout comme Apple. Salesforce.com semble donc désormais le mieux placé. Mais son patron Marc Benioff cache son jeu. « Si vous analysez ma carrière chez Salesforce, vous vous apercevrez que j’ai lorgné beaucoup de choses et que j’en ai laissé tomber la plupart ».

Go to Source


bouton-devis