uBlock Origin bloque JavaScript par défaut

uBlock Origin, l’un des adblocker les plus populaires à ce jour, a publié une mise à jour le week-end dernier qui ajoute une option pour bloquer l’exécution de JavaScript (JS) sur toute une page web. Cela signifie que le bloqueur de publicité annulera l’exécution de n’importe quel fichier JavaScript sur une page, et ne chargera que son code HTML et CSS.

Ce nouveau réglage est important pour plusieurs raisons. Tout d’abord, c’est important pour la sécurité. Les campagnes de publicité malveillante, les petits malins qui aspirent les données et détournent le trafic s’appuient fortement sur le code JavaScript pour faire leurs sales besognes. Le blocage de l’exécution de JavaScript entraîne donc un renforcement immédiat de la sécurité des utilisateurs, car aucun de ces codes ne pourra être exécuté.

Deuxièmement, même si les annonceurs en ligne ont toujours une version non-JS de leurs publicités, l’utilisation de uBlock Origin pour bloquer l’exécution JavaScript empêche également l’exécution du code de suivi qui vient habituellement avec les nouvelles annonces.

Troisièmement, la désactivation de l’exécution de JS empêche également l’exécution d’autres formes de scripts de suivi, tels que ceux utilisés par les médias sociaux, les outils d’analyse de trafic et d’autres services en ligne que uBlock Origin aurait pu manquer dans sa liste noire classique.

Remettre le blocage de JS au goût du jour

Cette nouvelle fonctionnalité a été ajoutée à la version 1.17.0 de uBlock Origin, sortie le dimanche 23 septembre. Elle se présente sous la forme d’un interrupteur principal qui apparaît dans le panneau popup uBlock Origin.

La croix rouge dans l’image ci-dessus signifie que uBlock Origin bloque l’exécution de JavaScript pour ce site en particulier. Pour les utilisateurs qui veulent désactiver l’exécution JavaScript globalement, pour tous les sites, il y a aussi une case à cocher dans la page des options de l’extension.

uBlock Origin ne manquera pas d’attirer de nouveaux utilisateurs avec cette mise à jour. Au début d’Internet et jusqu’au début des années 2010, les navigateurs offraient des options pour désactiver l’exécution JavaScript.

Au fur et à mesure que le standard JavaScript s’est développé et que ses fonctionnalités et son adoption ont augmenté, il est devenu un élément important de l’écosystème Internet et une partie essentielle de tous les sites Web.

Un par un, presque tous les principaux navigateurs ont supprimé la possibilité de désactiver l’exécution JavaScript via leur interface utilisateur et ont relégué cette option aux écrans de configuration cachés dans les entrailles des menus et des sous-menus des navigateurs.

Mais dans un monde désormais empli de publicité intrusive et de cryptomining dans les navigateurs, la désactivation de JavaScript est redevenue populaire pour les utilisateurs soucieux de sécurité.

De plus, la désactivation de JavaScript n’est plus aussi intrusive qu’elle ne l’était auparavant. Alors que dans les années 2000 et au début des années 2010, désactiver JavaScript signifiait paralyser l’apparence visuelle d’un site, de nos jours, la plupart des sites Web sont codés avec une balise « noscript » qui décrit à quoi un site Web devrait ressembler lorsque JavaScript ne se charge pas. Cette version « noscript » des sites Web est donc ce que les utilisateurs d’uBlock Origin 1.17.0 verront quand ils activeront la fonction de blocage JS du bloqueur d’annonces.

Article « uBlock Origin gets option to block all JavaScript execution by default » traduit et adapté par ZDNet.fr

Go to Source


bouton-devis