UE / Facebook : une « discussion constructive »

La commissaire à la justice de l’Union européenne, Vera Jourova, a déclaré avoir eu une « discussion constructive et ouverte » avec Sheryl Sandberg, grand ponte de Facebook, au sujet du scandale de Cambridge Analytica. La rencontre téléphonique à eu lieu Jeudi selon First Post.

 

L’appel a duré environ une demi-heure. Mme Jourova a déclaré que l’UE surveillerait de près la mise en œuvre par Facebook de la nouvelle loi européenne sur la protection des données qui entrera en vigueur le 25 mai. Oui, c’est la RGPD. « Ce qui me préoccupe particulièrement, c’est l’information des citoyens européens touchés par le scandale. On m’a dit que Facebook a commencé à informer les gens cette semaine » a déclaré Vera Jourova après l’appel.

D’autres applications mises en cause

Facebook fait face à un scandale majeur. Les données de quelque 87 millions d’utilisateurs ont utilisées par la société Cambridge Analytica, qui a travaillé sur la campagne du président américain Donald Trump (lire : Cambridge Analytica : 211.000 membres français de Facebook touchés).

« Mme Sandberg m’a également confirmé qu’il pourrait y avoir d’autres applications qui ont recueilli des données personnelles des utilisateurs et celles de leurs amis (lire Facebook suspend AggregateIQ pour ses liens supposés avec Cambridge Analytica). J’ai exhorté Facebook à prendre toutes les mesures nécessaires pour atténuer les conséquences négatives potentielles pour les utilisateurs à l’avenir » a déclaré Vera Jourova.

Sheryl Sandberg a également dit à Vera Jourova que Facebook travaillait sur l’amélioration de la transparence sur la publicité politique. Vera Jourova a déclaré que le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, devrait accepter l’invitation à s’exprimer devant le Parlement européen.

Mark Zuckerberg a été interrogé par les représentants américains ces derniers jours sur le traitement des données des utilisateurs par Facebook.

Go to Source


bouton-devis