Un mode incognito pour Google Maps et des promesses pour Nest

 

Google, dont l’activité repose principalement sur la collecte de données personnelles, a profité de sa conférence I/O pour aborder le thème de la protection de la vie privée. Après avoir annoncé la semaine dernière une fonction de suppression automatique des données de recherche et l’historique de localisation, la firme présente un mode privé pour Maps. Celui-ci s’inspire de la fonction de confidentialité de Chrome, permettant aux utilisateurs de masquer l’activité Web.

Selon Google, incognito dans Google Maps signifie que l’activité de l’utilisateur, comme les lieux recherchés et les localisations, ne sera pas enregistrée dans un compte Google.

Un mode privé et des paramètres plus accessibles

Le contrôle de confidentialité sera accessible sur l’application mobile Google Maps en appuyant sur l’image du profil de la barre de recherche. Ceci affichera un menu avec l’option « Activer le mode incognito ». Ensuite, l’image du profil est remplacée par une icône générique d’une personne portant un chapeau. Comme sur Chrome.

L’image du profil ne figure pas actuellement dans la barre de recherche, mais fera bientôt partie de la réponse de Google destinée à donner aux utilisateurs un accès plus facile aux contrôles de confidentialité.

« Aujourd’hui, vous verrez l’image de votre profil de compte Google apparaître dans le coin supérieur droit de l’écran pour des produits tels que Gmail, Drive, Contacts et Pay. Pour accéder rapidement à vos contrôles de confidentialité, touchez simplement votre photo et suivez le lien vers votre compte Google. L’emplacement bien visible de la photo de votre profil vous permet également de savoir plus facilement quand vous êtes connecté à votre compte Google » explique Eric Miraglia, directeur de la gestion des produits, de la confidentialité et de la protection des données chez Google.  

Google n’a pas précisé quand cette fonctionnalité serait opérationnelle. La société a dévoilé la fonctionnalité de Google Maps lors de sa conférence I/O 2019, où elle a fait de la confidentialité un thème central.

De la confiance, Google en a en effet besoin, notamment pour vendre aux consommateurs ses nouveaux Nest Hub Max à 229 $. Ces appareils sont équipés d’une caméra intelligente et de microphones qui captureront et transmettront des vidéos, des images et du son aux centres de données de Google. 

Mais la firme doit aussi se racheter. Elle a récemment reconnu que ses terminaux Nest Guard étaient livrés avec un microphone non documenté. Si le microphone n’était pas activé par défaut, Google avait néanmoins omis d’en informer ses clients.

La confiance requise pour vendre des terminaux Nest

A partir d’aujourd’hui, tous les produits Google Home seront estampillés Google Nest, soumis aux nouveaux « engagements de confidentialité » de Google pour ses appareils domestiques équipés de capteurs. Et promis, le géant de la publicité ne refera pas la même erreur.

« Lorsque nos appareils domestiques connectés comprennent des caméras, des microphones ou des capteurs d’environnement ou d’activité qui détectent des informations sur votre environnement domestique, nous énumérons ces caractéristiques matérielles dans les spécifications techniques de l’appareil – qu’elles soient activées ou non. »

« Nous vous expliquerons aussi plus clairement quels types d’informations ces capteurs envoient à Google, ainsi que des exemples d’utilisation de ces informations, pour vous aider à mieux comprendre leur but. »

Google promet également de séparer les images vidéo, les enregistrements audio et les lectures des capteurs de l’environnement domestique de la publicité, et s’engage à ne pas utiliser ces données à des fins de ciblage publicitaire.

Cependant, Google déclare que « lorsque vous interagissez avec votre Assistant, nous pouvons utiliser ces interactions pour renseigner vos centres d’intérêt pour la personnalisation de vos publicités. » Subtilité.

Et ces engagements s’appliquent aux appareils et services domestiques connectés sous les marques Google Nest, Google Home, Nest, Google Wifi et Chromecast, et associés à des comptes Google. Ces annonces ne sont pas un hasard puisque la firme lance une campagne pour encourager les clients Nest à migrer de leurs comptes Nest vers des comptes Google.

Go to Source


bouton-devis