Une machine transforme le plastique en essence et gazole… et elle est française

Une machine transforme le plastique en essence et gazole... et elle est française

La recherche dans le domaine du recyclage apporte des solutions concrètes aux problèmes environnementaux que nous connaissons tous. Christofer Costes, un chercheur français, a mis au point une machine qui est capable de transformer du plastique en carburant. L’acteur Samuel Le Bihan qui a financé cet appareil via l’association Earthwake espère qu’il soit finalisé en fin d’année prochaine.

« L’idée, c’est de stimuler le ramassage des déchets avant qu’ils finissent dans les océans avec un équipement à taille humaine tenant dans un container et pouvant créer une économie »

Un prototype est opérationnel, mais un second modèle de la taille d’un conteneur est en développement, il devrait être présenté en mai. « Il permettra de produire entre 30 et 50 litres de carburant avec 30 à 50 kilos de plastique en 1h15/1h20 de temps […] il sera robuste et réparable au fin fond de la brousse ».

Le concept utilisé est celui de la pyrolyse, mais dans une version améliorée. La température monte à 450 degrés afin de transformer les matériaux « on obtient 60% de gasoil, 20% d’essence, 10% de gaz et des résidus carbonés ». Autre avantage, cette machine fonctionne avec des plastiques qui ne se recyclent pas, en polyéthylène et en polypropylène.

Le projet a reçu le trophée Green Deal mis en place par le Conseil départemental des Alpes-Maritimes et récupère par la même occasion une subvention de 50.000 euros.

à lire aussi