Une nouvelle place de marché noir mord la poussière : Wall Street Market

Moins d’un mois après l’annonce de la fermeture prochaine du plus ancien et du plus grand marché du dark web, un autre marché a fermé après que les administrateurs du site se soient échappés avec plus de 14,2 millions de dollars de fonds appartenant aux utilisateurs.

 

Les fonds volés appartenaient à des criminels vendant de la drogue, des armes et des logiciels malveillants. Par conséquent difficile de pleurer pour les victimes de cette « fraude ».

Avec la fin du Wall Street Market, cela signifie que le marché de T • chka est désormais le seul acteur majeur sur la scène du marché noir, autrefois bondé.

Les administrateurs WSM s’enfuient avec l’argent des vendeurs

L’escroquerie de sortie (Exit scam) Wall Street Market (WSM) a été initiée la semaine dernière lorsque les administrateurs du site ont commencé à déplacer des fonds des principaux portefeuilles Bitcoin du marché vers un autre emplacement.

Les administrateurs de site avaient utilisé ces portefeuilles comme un système d’escrow dans lesquels les acheteurs déposaient des fonds, que les vendeurs pourraient ensuite retirer après un certain temps pour permettre à la vente de se dérouler sans que les utilisateurs se plaignent.

Mais la semaine dernière, les administrateurs WSM ont évoqué des problèmes avec le serveur hébergeant ces portefeuilles, qui ne synchronisaient pas avec la blockchain Bitcoin principale, ce qui rendait impossible toute transaction ou tout retrait.

Les administrateurs ont transféré les fonds existants vers un nouveau portefeuille sans lien avec le backend principal de WSM, et sur lequel les vendeurs ne pouvaient pas pour des fonds provenant des ventes précédentes. Les administrateurs WSM ont affirmé qu’ils agissaient de cette manière en tant que mesure temporaire pour traiter le serveur buggé.

Toutefois, les utilisateurs de WSM n’ont pas cru à ces explications, ni aux retards et aux excuses liés à la reconnexion des portefeuilles qui stockent les fonds des utilisateurs sur le backend du marché, et ont accusé les administrateurs de WSM « d’exit scam ».

D’autres marchés noirs abandonnés dans le passé avaient connu des difficultés similaires.

Apparently all will be fixed by Friday. But the DNM exit scam playbook is so well-known now (reassuring users for days as the market wallets get drained) that even if what they’re saying is true, it’s difficult for anyone to believe them. pic.twitter.com/XzsfG3TOAq

— Patrick Shortis (@Patrick_Shortis) April 18, 2019

Presque une semaine après cela, et après des dizaines de plaintes sur Dread (un clone de Reddit hébergé sur le dark web), les utilisateurs du Wall Street Market semblent avoir maintenant accepté la perte de tous les fonds issus des ventes récentes.

Au moment de la rédaction du présent article, de nombreuses offres du Wall Street Market ont été renommées afin d’avertir les acheteurs de rester à l’écart du marché.

 

Le site Web a également été retiré de la liste du catalogue DeepDotWeb, qui recense les sites hébergés sur le dark web.

Tandis que les vendeurs et les acheteurs recherchent maintenant de nouveaux endroits pour vendre ou acheter leurs produits, le chaos touche aussi les utilisateurs du marché.

Une partie du personnel de support client du marché fait maintenant du chantage aux clients WSM. Les membres du personnel demandent 0,05 bitcoin (environ 280 dollars) aux vendeurs et aux clients qui ont partagé leur adresse de portefeuille bitcoin au cours de demandes d’assistance. Ils menacent de partager l’adresse avec les autorités si les utilisateurs ne paient pas la rançon.

 

 

Et juste au moment où nous écrivions cet article, le même modérateur qui extorquait les utilisateurs WSM a poussé les choses plus loin en partageant en ligne ses identifiants de connexion au site permettant ainsi à quiconque – y compris les autorités – d’accéder au backend WSM, qui peut contenir des détails sur les identités réelles des acheteurs et des vendeurs.

Les théories fleurissent

Comme certains analystes en sécurité l’ont évoqué sur Twitter, la raison principale et la plus probable de l’exit scam du Wall Street market est – ironiquement – la fermeture prochaine du Dream Market – prévue pour le 30 avril.

Tandis que les administrateurs d’autres marchés du dark web se seraient réjouis en prévision des commissions de vente énormes qu’ils auraient perçues avec la nouvelle base d’utilisateurs de Dream Market, les administrateurs du WSM ne voulaient prendre aucun risque.

Le jour où Dream Market a annoncé sa fermeture, Europol, le FBI et les responsables de la DEA ont annoncé des dizaines d’arrestations et une répression massive du trafic de drogue sur tor.

Les administrateurs de WSM ont sans doute réalisé que l’afflux massif d’utilisateurs de Dream Market aurait également attiré l’attention des forces de l’ordre – qui, au cours des années précédentes, avaient fermé tous les grands marchés du dark web de façon implacable : Silk Road, Silk Road 2, AlphaBay, Hansa Market et RAMP.

Partir avec les fonds stockés à l’intérieur des portefeuilles d’escrow était probablement l’option la plus sûre, comparée à une possible peine de prison.

Comme nous l’avons vu par le passé, malgré la fermeture du Wall Street Market, les cybercriminels sur le dark web ne resteront pas silencieux et la communauté trouvera bientôt un nouveau marché favori pour acheter de la drogue, des armes, des documents contrefaits, des logiciels malveillants, des outils de piratage ou des données utilisateur.

Source : Another dark web marketplace bites the dust –Wall Street Market

Go to Source


bouton-devis