Une start-up veut transformer des SDF en bornes Wi-Fi

Fournir du Wi-Fi aux passants grâce aux SDF, telle est l’idée de l’association Wifi4Life.

C’est le drôle de projet de l’association tchèque Wifi4Life. Son but est de fournir aux sans domicile fixe un repas, des vêtements et une rétribution de 5 euros par jour à condition qu’ils… acceptent de se transformer en borne Wi-Fi. La portée de cet équipement embarqué est de fournir une connexion 3G aux passants et aux touristes qui veulent aller sur Internet avec leur smartphone. D’aucuns y verront une forme d’humiliation.

Le porteur de projet défend une autre vision. Dans une vidéo, il explique que ce service a pour finalité d’aider à structurer la journée de personnes ayant perdu tout repère. « S’ils prouvent qu’ils peuvent respecter des horaires, se réveiller, rester sobres, et travailler 8 heures par jour, le projet leur fournira la valeur d’une recommandation pour leur employeur potentiel », explique le site Numerama, qui a repéré l’information.
Aux États-Unis, l’agence de communication BBH New York avait déjà eu cette drôle d’initiative en 2012.

Pour amorcer la pompe, Wifi4Life a tenté de lancer une campagne de financement participatif sur Indiegogo, mais elle s’est soldée par un fiasco : à peine 388 euros de collectés en 2 mois contre 5 500 euros escomptés. En attendant que le produit ne sorte, il est déjà testé auprès d’un SDF à Prague. Sa mission : rester 8 heures par jour près d’une station de métro, du mercredi au dimanche, et porter un t-shirt « Free wifi for Charity ».

[embedded content]

À lire également :