Ventes de PC : Windows 10 a aidé à limiter la casse

Les derniers chiffres du cabinet Gartner montrent un recul de 8 % des ventes de PC dans le monde entier en 2015. Au dernier trimestre de l’année écoulée, il s’est ainsi vendu 75,7 millions d’ordinateurs personnels, soit 8,3 % de moins qu’un an plus tôt.

Les ventes dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique, sur la période, se sont établies à 22,5 millions d’unités, soit 16 % de moins qu’au quatrième trimestre 2014. Mais selon Gartner, dans certains pays d’Europe de l’ouest, les ventes de PC ont profité des promotions associées au lancement de Windows 10 pendant la période des fêtes. Les livraisons, en France, sont en particulier restées solides.

Le rapport suggère que des niveaux d’inventaire élevés ont toutefois pénalisé l’Europe de l’ouest, mais Gartner attribue aussi cette quatrième année consécutive de déclin des ventes de PC à la concurrence des tablettes et au dollar fort : « en 2015, les dévaluations locales de monnaies ont aussi joué un rôle clé dans les conditions de marché ». En particulier, « l’Europe, le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Amérique Latine et le Japon ont subi un impact important de la dévaluation, affichant un déclin à deux chiffres en 2015 ». Le recul des ventes de PC s’est avéré plus modéré aux Etats-Unis et dans la région Asie-Pacifique.

Dans ce conditions, Apple a réussi à tirer son épingle du jeu, affichant une croissance de 2,8 % de ses parts de marché mondiales au quatrième trimestre, à quelques dixièmes de points d’Asus, le quatrième du marché. Lenovo reste en tête (20,3 %), devant HP (18,8 %), et Dell (13,5 %).

De son côté, IDC estime à 10,6 % le recul du marché des PC en 2015, notamment sous l’effet de cycles de renouvellement encore allongés.

Adapté de l’anglais.