VoLTE : les appels 4G font timidement leurs débuts, chez Bouygues Telecom

Les appels en 4G, avec toutes les améliorations qu’ils impliquent, se font désirer. Bouygues Telecom annonce finalement le lancement de la VoLTE, mais auprès de 5 000 clients seulement. L’occasion de faire un point d’étape.

La 4G s’est démocratisée en France il y a deux ans, mais jusqu’à présent, les appels téléphoniques basculaient encore en 3G voire en 2G. Pourtant, les appels en 4G permettent d’écourter considérablement le délai d’établissement d’appel et d’améliorer significativement la qualité audio, entre autres. C’est ce qu’on appelle la VoLTE, pour voice over LTE, mais elle se fait attendre.

Logo 4G LTE Bouygues Telecom

Les opérateurs communiquent à son sujet depuis un an et demi. En particulier Bouygues Telecom. Alors qu’il faut solliciter ses concurrents, lui, communique spontanément à ce propos.

D’ailleurs, il annonce aujourd’hui qu’il propose dès maintenant la VoLTE à… 5 000 de ses clients. Il se félicite d’être « le premier opérateur à proposer la 4G pour les appels en France ».

Du retard à l’allumage

Cette annonce cache en réalité le retard que prend l’opérateur sur son calendrier. Aux dernières nouvelles, Bouygues Telecom devait proposer la VoLTE, à tous ses clients, au second semestre 2015. Puis s’interconnecter avec d’autres opérateurs courant 2016. Désormais, le lancement auprès des 4 millions de clients munis d’un forfait et d’un mobile 4G est prévu pour « 2016 », il se fera progressivement. Aucun accord d’interconnexion n’est encore signé.

Rappelons qu’en plus d’un forfait et d’un mobile 4G, il faut disposer d’un mobile spécifiquement compatible VoLTE. Au catalogue de Bouygues Telecom, seuls les Samsung Galaxy S6 et S6 Edge le sont pour le moment. D’autres pourraient bénéficier d’une mise à jour logicielle, car de nombreux terminaux récents sont équipés d’une puce 4G compatible VoLTE inactive, de l’entrée au haut de gamme.

Le VoLTE selon Qualcomm

En somme, l’annonce de Bouygues Telecom paraît anecdotique. Mais l’opérateur a le mérite de déployer la VoLTE auprès d’une sélection de clients, et non d’une sélection de relais, ce qui laisse entendre que l’essentiel du réseau est désormais opérationnel. Alors que, selon nos informations, les concurrents n’en sont encore qu’à des tests sur quelques relais.

Quoi qu’il en soit, les bénéfices de la VoLTE sont considérablement réduits tant que tous les utilisateurs n’en bénéficient pas. La qualité sonore s’en tient au plus petit dénominateur commun, c’est-à-dire à la qualité qu’on connait aujourd’hui en 3G ou pire, en 2G. Le temps de connexion reste de plusieurs secondes sur la deuxième moitié du circuit. Dans un premier temps la seule amélioration sera donc la connexion quasi instantanée entre le mobile du bénéficiaire et le réseau. Ainsi que, dans une moindre mesure, la possibilité de poursuivre des usages 4G en cours d’appel.

Contenus relatifs