Windows 10 d'accord, Microsoft Edge non merci !

Avec Chrome, Google a achevé ce que Mozilla et Firefox avaient entamé : faire chuter Microsoft et Internet Explorer. Au niveau mondial, la firme de Redmond a été reléguée à la seconde, puis à la troisième place sur le marché des navigateurs.

En juin 2016, selon StatCounter, la part de marché d’Internet Explorer n’était plus que de 11,77%, derrière Firefox (15,54%) et Chrome (61,69%). Avec une mesure basée cette fois sur les visites et non les pages vues, IE se maintient à la 2e place (31,65%).

Edge à 4,13% en France

Toutefois la tendance reste la même : Chrome monte (+3,02 points), Microsoft descend (-2,05 points en un mois). Et Edge alors ? Celui-ci a été présenté comme le navigateur moderne de l’éditeur, sa solution pour rompre avec l’héritage parfois encombrant d’Internet Explorer. 

 

Le moins qu’on puisse dire, c’est que son adoption ne suit pas la même tendance que celle de Windows 10, la version de Windows dont le déploiement a été le plus rapide, vante Microsoft. En juin, Windows 10 a atteint 21,88% (StatCounter).

Quant à Edge, il est tout juste à 2,75% (5,09% pour NetMarketShare). Pourtant, l’éditeur a paramétré par défaut son nouveau navigateur sur Windows 10. Les utilisateurs du système font donc volontairement le choix de conserver leur logiciel habituel de navigation.

 

Un navigateur trop peu mâture

Même en France où Windows 10 est à un niveau élevé (29,36%), l’utilisation de Microsoft Edge demeure très timide (4,13%). Comment l’expliquer ? Le navigateur reste peu mature et souffre de certaines lacunes, comme l’absence d’extensions. En outre, celui-ci n’est compatible qu’avec Windows 10.

Ces dernières années, les internautes ont progressivement abandonné le navigateur Microsoft au profit de logiciels alternatifs comme Firefox, mais surtout Google Chrome. Ils ne semblent pas désireux de se tourner de nouveau vers l’éditeur. Avec Edge, Microsoft doit faire ses preuves et convaincre. Cela prendra du temps.

Voir aussi notre page
Chiffres clés : le marché mondial des navigateurs Internet

Go to Source


bouton-devis