Windows 10 désinstallera automatiquement les MAJ défectueuses

Incluse dans la prochaine mise à jour de fonctionnalité de Windows 10, ce diagnostic automatique retirera les installations défectueuses et attendra 30 jours avant de tenter une nouvelle installation.

Depuis plusieurs mois certaines mises à jour Windows 10 apportent des problèmes au lieu de les régler. (Credit: Dana Vollenweider)

La prochaine itération de Windows 10 pourra diagnostiquer automatiquement les échecs de démarrage et, si nécessaire, désinstaller les mises à jour récentes afin de permettre au PC de refonctionner normalement. C’est ce qu’a annoncé discrètement Microsoft dans un document de support en début de semaine. « Si Windows détecte que votre machine ne peut pas démarrer avec succès, le système essaiera de diagnostiquer et de résoudre les défaillances résultant de problèmes de disque, de corruption de fichiers système, de clés de registre invalides ou d’autres causes similaires », indique le document. « Si toutes ces étapes échouent et que votre machine n’arrive toujours pas à démarrer, Windows déterminera si le problème de démarrage s’est manifesté après l’installation récente d’un pilote ou d’une mise à jour. Si c’est le cas, ces mises à jour pourront, en dernier recours, être désinstallées automatiquement pour rendre le PC opérationnel », a ajouté Microsoft.

 

Windows 10 1903 affichera ce message s’il désinstalle automatiquement une mise à jour mensuelle problématique. (Crédit : Microsoft)

La fonctionnalité sera incluse avec la prochaine mise à jour référencée 1903 selon le format année/mois de Microsoft. La dénomination de la mise à jour sera probablement « Windows 10 April 2019 Update ». Son déploiement devrait intervenir dans les quatre prochaines semaines. La capacité de Windows à essayer de restaurer le périphérique pour qu’il soit à nouveau fonctionnel après une mise à niveau problématique n’est pas nouvelle. « C’est ce qui se passe sous une forme ou une autre, au moins depuis Windows Vista », a relevé Woody Leonard, un chroniqueur de Computerworld qui gère également le site de conseils Windows AskWoody.com. Cependant, selon Susan Bradley, consultante réseau et sécurité qui anime la liste de diffusion PatchMangement.org, sur laquelle les administrateurs IT partagent leurs questions et leurs expériences, « il y a une différence majeure ».

Interrogée sur le contenu du document de support fourni par Microsoft, celle-ci fait remarquer qu’« actuellement, si Windows rate une mise à jour, il essaiera de la réinstaller sans relâche ». Ajoutant : « Sur les forums, les écrans d’historique de mise à jour postés par les utilisateurs montrent que l’ordinateur portable de tel ou tel redémarre tous les soirs pour essayer d’installer la même mise à jour bloquée encore et encore ! ». Si la fonctionnalité annoncée dans Windows 10 1903 fonctionne comme prévu, elle devrait empêcher les redémarrages répétitifs décrits par Susan Bradley. « Si la suppression de ces mises à jour permet à la machine de démarrer avec succès, Windows empêchera également l’installation automatique des mises à jour supprimées pendant les 30 prochains jours », peut-on lire dans le document de support. « Cette mesure laisse le temps à Microsoft et à ses partenaires d’enquêter sur les motifs de cet échec et de résoudre tout problème. Après 30 jours, si les mises à jour sont toujours applicables, Windows essaiera de les réinstaller ». « Donc, au lieu d’essayer de réinstaller tous les jours et de redémarrer tous les jours comme c’est le cas actuellement, Windows comprendra qu’il y a un problème, cessera de pousser la Maj défectueuse et accordera 30 jours à Microsoft pour trouver ce qui ne va pas », a encore expliqué Susan Bradley.

Des mises à jour à éviter

Même si Microsoft a consacré plus d’une décennie à ajouter des compétences de restauration à Windows – à partir de Windows Vista 2009, le système prenait des instantanés d’à peu près tout pour permettre une restauration du système – pour faire face aux inévitables échecs, la firme de Redmond a fait l’objet de critiques de plus en plus régulières sur la qualité de ses mises à niveau pour Windows 10. L’automne dernier, Microsoft a dû interrompre le déploiement de la version Windows 10 1809, certains utilisateurs désespérés ayant fait état de suppressions irréversibles de fichiers au cours de l’installation. Sans parler des mises à jour de sécurité mensuelles imparfaites qui nécessitent souvent d’autres révisions – ou plus – avant d’être vraiment fiables. Avec cette fonction de restauration et de report apportée par la future version 1903 de fonctionnalité, Microsoft admet implicitement un problème de qualité, même si la réponse ne prend pas en compte l’essentiel du problème. « Ils reconnaissent qu’ils n’ont pas assuré et qu’ils ont besoin d’un mois pour comprendre ce qui se passe et livrer des correctifs pour leurs mises à jour », a déclaré Susan Bradley.

Go to Source


bouton-devis