Windows 7 : il faudra payer pour les mises à jour à partir de 2020

Windows 7 : il faudra payer pour les mises à jour à partir de 2020

Bien que Windows 10 ait pris place sur un très grand nombre d’ordinateurs il reste encore beaucoup d’utilisateurs sous Windows 7. Le système ne sera bientôt plus supporté mais Microsoft propose une solution de secours pour les retardataires.

L’information n’est pas nouvelle : les jours de Windows 7 sont comptés. On sait en effet que le support étendu du système Microsoft court jusqu’en janvier 2020, c’est à dire que Microsoft assure le développement et la distribution des mises à jour de sécurité mensuelles qui permettent de combler les failles découvertes. Après cette date utiliser le système sera potentiellement risqué puisque les correctifs ne seront plus distribués.

Microsoft a toutefois un plan de secours pour les retardataires. L’éditeur vient en effet d’annoncer une extension du support après le 14 janvier 2020 durant trois ans. Les prix ne sont pas annoncés mais on sait qu’il augmentera progressivement chaque année. Cela ne concerne toutefois pas les particuliers mais uniquement les utilisateurs de Windows 7 Professionnel et Entreprise qui souscrivent à des licences en volumes. Le but est donc plutôt des les accompagner vers Windows 10 de la façon la plus sereine possible et non de les inciter à rester sous l’ancien système.

Microsoft assouplit aussi les délais concernant le support des versions de Windows 10. Les versions Entreprise et Education bénéficient maintenant de 30 mois de support au lieu des 18 mois habituels. Le délai est valable pour les versions 1607, 1703, 1709 et 1803 ainsi que pour toutes les versions majeures à venir diffusées à l’automne. La prochaine, Windows 10 1809 alias « October 2018 Update » est donc dans le lot.

Pour les particuliers, professionnels ou les petites entreprises avec des versions classiques de Windows 7 ou Windows 10 ces annonces ne modifient donc pas le schéma actuel. Il est conseillé de mettre à jour son ordinateur Windows 7 vers une version plus récente avant 2020 et, pour Windows 10, d’installer régulièrement les mises à jour de fonctionnalités bi-annuelles et celles de sécurité proposées mensuellement.

à lire aussi

 

Rejoignez la conversation